Live report : Les dimanches couvre-fun

Elephant Stone - Les DCF

Elephant Stone – Les DCF

Ce mois-ci sur internet (et plus précisément à Montréal), j’ai eu le plaisir d’assister à la série de concerts en ligne à l’occasion des soirées Couvre-fun organisées par Indie Montréal.

Comme je vous l’avais expliqué ici, cette série de concerts avait pour but de mettre en lumière la relève artistique québécoise dans le contexte pandémique à travers des shows éclectiques. Ainsi, du 7 mars au 4 avril, chaque dimanche soir à 20h (heure du couvre-feu à Montréal), 5 artistes se sont succédé sur plusieurs scènes : Millimetrik, The Liquor Store, Elephant Stone, Titelaine et Urban Science Brass Band.

Comme beaucoup, depuis un an j’ai eu l’occasion d’assister à plusieurs concerts virtuels (si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez lire notre article en cliquant ici). Si la proximité avec l’artiste et le fait de les « revoir » reste agréable, il me manque toujours l’aspect live, car ce sont bien souvent des captations faites à la maison.

Je suis passionné de musique, mais avant tout de musique Live. Ce qui me fait vibrer, c’est la performance, l’échange avec le public, la scénographie, ou plus généralement l’énergie qui se dégage autour d’une scène.

C’est important de le préciser car c’est justement sur ce point que Indie Montréal à voulu mettre l’accent puisque les dimanches couvre-fun n’ont pas été des diffusions de session “homemade”, mais de véritables concerts lives et c’est précisément ce que j’ai aimé.

Ici pas de groupe réduit en version acoustique dans leur salon, mais une vraie scène, avec des éclairages, une scénographie, du gros son et même des échanges avec le public (ça, c’est du live !).

Titelaine 5 - Les DCF - Credit Pestacle

Titelaine – Les DCF – Credit Pestacle

Je ne vais pas vous mentir, au départ j’étais un peu sceptique. Je commence à être un peu tanné des shows en ligne, donc mon niveau d’attente était (je l’avoue) assez bas. Néanmoins, cela fait maintenant plusieurs années que je connais Indie Montréal et je me disais que si quelqu’un pouvait avoir l’ambition de créer quelque chose de différent ce serait bien eux. Je peux maintenant vous dire que je n’ai pas été déçu !

Il faut dire que tous les ingrédients étaient là pour passer une soirée hors du commun et chacun avait sa touche personnelle : que ce soit des projections pour Millimetrik et Elephant Stone, des décors spécialement conçus pour l’occasion pour Titelaine, en passant par des demandes spéciales exécutées en direct en format fanfare hip-hop  pour Urban Science Brass Band (oui vous avez bien lu !), chaque set a été soigneusement conçu pour l’occasion, rendant chaque concert unique.

The Liquor Store 2 - Les DCF

The Liquor Store – Les DCFPour ma part, mon gros coup de coeur a été le show de The Liquor Store qui a décidé de présenter une formule spéciale en Big Band avec une bonne quinzaine de personnes sur le stage (tout en respectant les consignes sanitaires, ce qui est déjà un exploit en soit). En plus de créer la surprise, le rendu était vraiment bon, toutes les chansons retravaillées avec cet orchestre improbable et beaucoup échanges avec le public. Un public absent rappelons-le, mais j’ai tout de même  apprécié le fait que le groupe prenne du temps entre chaque chanson pour raconter des anecdotes sur la genèse du projet (il y avait également un chat en live pour les spectateurs). J’ai trouvé que cela faisait une vraie différence. Il ne manquait que quelques sons de foule pour que l’immersion soit la plus complète.

Il est certain que je suis impatient de retrouve les salles de concert les festivals, mais dans cette attentes, les soirées couvre-fun ont été de vraies surprises que je ne peux que vous recommander !

Lien vers Indie Montréal