Live report : Sally au Sacré

Sally 2020

Hier soir à Paris s’est produite Sally, sur la scène du Sacré, un des clubs branchés de la ville. L’ayant découverte par hasard il y a quelques mois, j’avais tout de suite accroché à son style exubérant, sa voix unique et surtout à la sincérité et au côté absurde qui ressort de sa musique. Avant de continuer votre lecture si vous souhaitez en apprendre davantage sur elle, vous pouvez cliquer ici.

Le club Sacré était très sympa. Situé dans les beaux quartiers, l’entrée étant gratuite, je m’attendais à ce que le lieu soit pris d’assaut. Etonnamment, peut-être parce que c’était en pleine semaine, les gens sont arrivés progressivement, jusqu’à remplir la boîte sans pour autant que l’on étouffe, chose appréciable.

Ce concert était pour moi l’occasion de voir la jeune fille en live pour la première fois. J’étais très curieuse de voir ce qu’elle choisirait comme titres à nous chanter, puisqu’elle vient de sortir son tout premier projet, l’EP PYAAR, et qu’elle a annoncé sur les réseaux la sortie d’un album complet pour 2020.

Après environ une demie heure de retard Sally fait son entrée avec un encouragement vigoureux du public. Vêtue d’un sweat à plumes vert fluo, sur lequel on pouvait lire son nom, et d’un short de cycliste de la même couleur, elle se met à chanter. L’ambiance change subitement, de l’attente on passe au spectacle.

JFLA, PLUS LE TEMPS (vidéo ci-dessous) ou CORPS A CORPS font partie des sons interprétés, et comme pour répondre à mon attente plusieurs titres inédits se sont ajoutés à la liste. Je ne saurais vous dire lesquels puisque je n’ai pas réussi à deviner les titres ce qui est très probablement voulu de sa part, l’album n’étant pas encore disponible. La voir chanter était un véritable plaisir. Elle échangeait avec  nous et déambulait sur la scène entre deux pas de danse, devant une audience très réceptive. La salle étant d’une taille réduite, on pouvait facilement profiter de la présence de Sally qui nous le rendait bien.

Par contre la durée de son passage était trop courte à mon goût. Une demie heure de spectacle pour une demie heure d’attente je ne trouve pas ça suffisant. De plus je préfère découvrir des morceaux nouveaux chez moi avec de bonnes enceintes, sans les cris du public et la saturation des baffles qui, il faut le dire, ne produisaient pas un son d’une qualité irréprochable. Il n’empêche que ça m’a tout de même donné très envie d’écouter son prochain album qui sera sûrement à la hauteur de mes exigences.

Ce qui m’a également un peu frustrée c’est qu’elle ne mette pas à profit tout l’univers visuel que l’on retrouve dans ses clips ou dans son apparence (exemple ci-dessous avec la vidéo lyrics de ROULETTE RUSSE), qui sont aussi créatifs que ses morceaux mais surtout qui sont selon moi indissociables de sa musique. Il n’y avait aucun décor sur scène, aucun accessoire qui aurait pu rappeler la richesse de ses visuels, à part sa tenue ce dont je n’ai pu me contenter.

Une chose qui fait que j’apprécie grandement Sally en dehors de sa musique, c’est qu’elle n’hésite pas à partager avec sa communauté des sujets qui la concernent et lui tiennent à coeur, qui vont au delà de ses textes. Elle s’empare de l’influence dont elle dispose par son art en abordant sur ses réseaux des thèmes comme son adoption ou sa bipolarité. Bipolarité sur laquelle elle s’est récemment livrée sur Instagram, expliquant dans quelle mesure cette maladie l’affecte. Elle expose de cette manière un sujet qui est plus tabou et plus répandu que ce que l’on pourrait croire, ce qui est tout à son honneur.

Sur scène la jeune chanteuse était accompagnée de son propre beatmaker. Probablement du même âge qu’elle c’est-à-dire 20 ans, il se révèle être aussi talentueux que Sally du moins en terme de production. Détail amusant, au lieu de se contenter de rester derrière ses platines il faisait partie intégrante du concert, allant jusqu’à danser au côté de Sally à la fin du show.

Au final j’ai été conquise par Sally et sa prestance, sa voix et son entrain. Bien que le concert aurait pu être un peu mieux au niveau technique, j’ai passé un très bon moment et ne peux que vous conseiller d’aller l’écouter que ce soit de chez vous ou en concert !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.