Live report : Beth Ditto au Théâtre Fairmount

Beth-ditto-Montreal

Hier Soir à Montréal, il y avait Beth Ditto au Théâtre Fairmount !

Ma dernière rencontre avec Beth Ditto remonte à 2012 lors de son passage à Paris avec Gossip (cliquez ici pour lire mon live report).

Malgré les années, je me souviens encore très bien de ce concert, tant le groupe avait été bon et Beth complètement hallucinante. J’avais suivi le lancement de sa carrière solo avec la sortie de “Fake Sugar” en 2017. Beaucoup plus électro que ce qu’elle faisait avec Gossip, je trouvais tout de même le résultat à la hauteur de sa voix et j’étais vraiment curieux de la revoir sur scène.

Vu son nom, on pourrait s’attendre à une salle type Bataclan ou Mtelus, mais non : le Théâtre Fairmount est un bar tout en longueur. La salle était pleine à craquer et bien chaude (le concert a commencé à 22h30), présageant une ambiance complètement dingue.

C’est la taille de la scène qui m’a le plus surpris : elle était toute petite et presque invisible à cause de la foule. Ça faisait vraiment contraste avec le Zénith de Paris et ses 6200 places ! J’avais l’impression de la découvrir à ses débuts.

Beth Ditto est arrivée très sereine sur la scène, a pris le temps d’échanger avec le public et de faire quelques blagues avant de commencer le show. Beth a beaucoup d’humour et adore raconter des blagues durant ses concerts. Tellement qu’elle a même demandé au batteur de reprendre un morceau, car celui-ci avait commencé avant qu’elle n’ai pu terminer son histoire !

Sous ses airs décontractés, Beth Ditto est une vraie bête de scène. Sa voix et ses chansons sont vraiment taillées pour ça. Dès qu’un morceau part, c’est l’hystérie générale. Il y a tellement d’ambiance, que votre corps se met à bouger tout seul tant le plancher tremble au rythme de ses chansons. C’est d’ailleurs pour ça que j’aime autant le voir sur scène. La scénographie est simple, il n’y pas d’artifice ou surprise particulière (bon, à part le moment ou elle enlève sa culotte…), pas d’invité, pas de remix… C’est juste efficace. Beth Ditto se pointe sur scène, elle prend le micro et elle vous retourne la tête. C’est. Tout.

Niveau set list on a majoritairement eu droit à ses morceaux solos, avec tout de même quelques chansons de Gossip par-ci par-là, histoire de ne pas oublier d’où elle vient.

Bref, vous l’avez compris Beth Ditto où Gossip, c’est vraiment un groupe à découvrir live que vous soyez fan ou non des albums. Si vous vous demandez “c’est quoi un bon concert ?”, Beth Ditto est la réponse.

Une réflexion au sujet de « Live report : Beth Ditto au Théâtre Fairmount »

  1. Ping : Live report : Jade Bird au Théâtre Fairmount - Hier Soir à Paris, Demain à Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.