Live report : Gossip au Zenith

Gossip

Hier soir à Paris, il y avait Gossip au Zenith !

Je n’étais pas allé à leur dernière tournée, car c’était à Bercy il me semble et je trouvais que cette salle ne correspondait pas vraiment au groupe… Du coup quand j’ai vu que celle-ci se passerait au Zenith, j’étais tout de suite plus emballé ! (salle plus petite, mais 2 dates : malin !).

Comme beaucoup j’imagine, je n’ai pas vraiment aimé leur deuxième album, que je trouve trop sombre et trop loin du premier (qui pour le coup est vraiment très bon). Néanmoins, j’étais très curieux de voir comment ils se défendaient sur scène ! Et le résultat est assez convaincant !

Il faut dire que le groupe à un style très à lui, à l’image de sa chanteuse Beth Ditto qui et tout mignonne sur scène. On dirait une enfant la veille de Noël : elle salue le public, chante, danse, raconte des blagues, essaie les nombreux cadeaux qu’il lui sont envoyés (elle était tout particulièrement excitée par la réélection d’Obama). La scénographie était assez sobre, mais jolie avec une grande utilisation du néon. Il y avait beaucoup de basses, mais j’ai trouvé le son très bon. D’ailleurs les morceaux étaient lancé d’une main de mettre grâce à l’impressionnante Hannah Blilie à la batterie ! La set list quant à elle était plutôt bien dosée entre leurs deux albums et dans l’ensemble, très entrainante !

J’ai beaucoup aimé leur style underground et décontracté. Beth Ditto a énormément échangé avec nous et déconné avec son groupe. Il y avait une très bonne ambiance, ça chantait, ça dansait, ça rigolait…  Je m’attendais à une grosse production américaine et ce n’était pas du tout le cas. C’était au contraire assez indé et terriblement efficace. Beth Ditto s’est même offert un bain de foule en chantant le rappel dans la fosse, la classe ^^

Mon prochain concert, c’est demain et ce sera Shaka Ponk à l’Olympia ! Stay Tuned 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.