Live report : Metallica au Stade de France

Hier soir à Pais, il y avait Metallica au Stade de France pour célébrer le 20ème anniversaire du mythique “Black Album” !

Petit rappel : sorti en 1991, cet album de référence est considéré comme le meilleur album heavy métal de tous les temps. Vendu à 30 millions d’exemplaires dans le monde entier, certifié 15 fois disque de platine et à ce jour album le plus vendu aux États-Unis tous artistes confondus, il marque l’apogée du groupe et sa reconnaissance à l’international. C’était d’ailleurs le plus gros concert du groupe en France, et 80 000 fans ont fait le déplacement pour fêter ça.

En première partie on a eu droit aux traditionnels français de Gojira. Bon, c’est la 5e fois que je les vois en live, et je garde encore un avis très mitigé… ça manque quand même cruellement de mélodie. Ensuite, la grosse boulette à ne pas faire ce soir-là, c’était de nous pondre The Kills avant Metallica… Une vraie catastrophe, le groupe a été hué pendant 45 minutes ! Un concours d’avions en papier est même né dans la fausse histoire de faire passer le temps… Le groupe n’a pas décroché un mot, ils ont rempli leur contrat et sont partis la queue entre les jambes…

Place à Metallica donc, avec leur magnifique intro sur «Ecstasy of Gold» et des images du film «Le Bon, la Brute et le Truand». Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu au stade ! S’en est suivi 2h de show d’une puissance hallucinante comme le groupe en a l’habitude et cela malgré leur âge. C’est la deuxième fois que je les vois en live (vous pouvez redécouvir mon avis sur le premier concert ici) et il faut reconnaître que peu de groupes peuvent prétendre avoir leur notoriété et leur talent. (Le public va même jusqu’à chanter les solos de guitare tels des hymnes !)

Comme promis, le groupe a joué en live son album éponyme (surnomé le “Black Album“), avec une coupure pour présenter un petit film « making of » très bien fait sur l’enregistrement et le succès qui a suivi (une tournée de 300 dates !). Il est vrai que l’album contient les chansons les plus légendaires du groupe, mais le rendu en live peut paraître un peu inégal par moment. Heureusement, le groupe nous avait sorti le grand jeu (comme d’habitude) avec écrans titanesques, feux d’artifices, pyrotechnie, lasers (la petite nouveauté), ballons géants et avancée de scène dans la fausse. Sans oublier les échanges avec le public, les chants, le solo de basse et bien sur quelques chansons des autres albums, pour notre plus grand plaisir (“Seek and Destroy”, “One” etc.)

C’est toujours très difficile de raconter un concert de Metallica, je pense vraiment que c’est une expérience à vivre, car vous n’êtes pas dans un public, vous êtes entouré de milliers de fans dont les chants mélangés aux décibels des morceaux vous donnent la chair de poule pendant 2H… Avec tous les concert que j’ai vu, il n’y a qu’avec eux que je ressens cette émotion si particulière.

Très ému et content d’être là, le groupe est resté longtemps à la fin du 2e rappel, pour échanger avec le public, serrer des mains, faire des photos, distribuer baguettes et médiators, lancer des ballons, parler au micro, etc. C’était génial de les voir comme des gamins après 30 ans de carrière (et vraiment plus rien à prouver).

D’ailleurs en marque de respect, le public a accompagné leur sortie de scène en chantant la Marseillaise. La preuve qu’un grand moment venait d’être vécu…

Mon prochain concert sera normalement Justice stay tuned 😉

Une réflexion au sujet de « Live report : Metallica au Stade de France »

  1. Hey I am so happy I found your blog page, I really found you by mistake, while I was searching on Yahoo for something else, Anyways I am here now and would just like to say thank you for a incredible post and a all round enjoyable blog (I also love the theme/design), I don’t have time to look over it all at the moment but I have bookmarked it and also added in your RSS feeds, so when I have time I will be back to read more, Please do keep up the superb work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.