Live report : Justice au Zenith

 

Hier soir à Paris, il y avait Justice au Zenith !!!

Je sais pas pourquoi, mais en allant à ce concert je m’attendais à y trouver des teufeurs super hardcore et underground shootés aux amphet’……… un peu comme au concert des Chemical Brothers. En réalité dans la salle c’était plutôt la GayPride (…). Ça ne me pose pas de problème, donc une fois ma surprise passée, j’étais quand même assez emballé pensant qu’il y aurait du coup une super ambiance, comme c’était le cas durant la première partie de Breakbot. Encore une fois je me suis trompé, puisque les prépubères boutonneux au look UMP efféminé découvraient probablement la bière pour la première fois de leur vie (et il leur a fallu du temps pour trouver leur bouche vu le nombre de litres qu’il y avait par terre). Le résultat était catastrophique et même si je dois avouer qu’ils arrivaient à sauter tous en rythme avec la musique, dans la fausse l’ambiance était à chier.

Enfin bon, tout ça ne concerne pas directement Justice qui s’est pointé à 21H30 derrière leur mythique table de mix (qui s’ouvre en deux pour laisser place à un piano !). La scénographie était assez sympa avec un mur de lumière derrière eux qui été plutôt super cool, et un mur d’amplis Marshall bourrés de LED (invisible), tout ça pour un show de lumière vraiment hallucinant. Le son était de très bonne qualité, on n’était pas malade, ça ne saturait pas malgré les basses prédominantes donc bravo au staff !

Là où je suis moins emballé, c’est sur le groupe en lui même. Ils ont joué une heure pile-poil avant de se casser sans décrocher un mot à la salle. Heureusement ils sont revenus faire un rappel (comme c’est gentil) ont serré quelques mains et sont repartis. J’ai trouvé leur attitude un peu trop “aimez-nous on est des stars” alors qu’il faut reconnaitre qu’ils ont trop pompé les Daft Punk !!!!!! Le coup de la veste estampillé “Justice” dans le dos et l’attitude figée like a robot m’a vraiment gonflé. OK ils font de bons albums, mais même les albums ont un son très proche des Daft Punk (oui je sais qu’ils ont le même agent et la même maison de disque, mais quand même…).

Tout ça m’a laissé un goût un peu amer, quelque chose de “c’était pas terrible”… même si la musique rendait bien en live je le reconnais….

Bref, je vais vite tourner la page puisque mon prochain concert c’est ce soir et c’est Norah Jones ! À demain  😉

4 réflexions au sujet de « Live report : Justice au Zenith »

    • Breakbot c’était la bonne partie de la soirée. Y’avait une bonne ambiance, une bonne presta (écrans géants, guests, etc), un bon son…
      J’ai trouvé que la première partie était mieux que le concert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.