Live report : The Head and The Heart au Mtelus

The-head-and-the-heart

Hier Soir à Montréal, il y avait The Head and The Heart au Mtelus !

Ça fait quelque temps que je n’étais pas venu ici pour vous partager mes sorties nocturnes, entre le manque de disponibilités, les concerts repoussés et une programmation pas toujours à la hauteur de mes attentes, j’ai peu fréquenté les salles obscures depuis le marathon annuel des festivals d’été.

The Head and The Heart au Mtelus était donc la parfaite occasion de me remettre en selle. J’aime beaucoup le Melus (ou le métropolis comme certains aiment encore l’appeler), la taille de la salle est tout à fait adaptée pour recevoir des groupes célèbres autant que la scène émergente et la programmation correspond vraiment à ce que j’aime. Quand j’y pense, j’ai énormément de bons souvenirs là-bas 🙂

J’ai eu la chance de voir The Head and The Heart sur scène en 2013 dans une petite salle de Paris (cliquez ici pour lire mon live report) lors durant la tournée de leur premier album. J’avais déjà un gros crush sur eux, même si je n’avais jamais eu occasion de les revoir sur scène.

Sans surprise, les retrouvailles étaient à la hauteur de mes attentes tant le groupe est habité par ses compositions qui rendent toutes terriblement bien en Live. C’est sobre, parfois timide, avec une scénographie discrète, mais réconfortante pour un concert à la fois intimiste et rassembleur.

Je ne sais pas vous l’expliquer autrement, mais on se sent bien dans un concert de The Head and The Heart. À ma grande surprise, la salle n’était pas pleine, mais chaque personne présente était pleinement dans le moment, appréciant le spectacle qui s’offrait à nous (j’ai tellement aimé ne voir que très peu de cellulaires sortis).

Avec 6 musiciens sur scène, dont 3 chanteurs (et un batteur énergique), on pourrait s’attendre à quelque chose de prévisible, mais non. Le groupe ne cesse de surprendre. Cela me fait penser à Incubus dont l’approche de la scène est vraiment différente également (cliquez ici pour lire mon live report d’Incubus).

Malgré les bons échanges avec le public, on sentait que le groupe en avait encore sous le pied pour aller plus loin pour nous faire participer et retourner la salle, mais The Head and The Heart préfère la jouer soft et sublimer ses morceaux durant une prestation mémorable.

Bref vous l’avez compris, j’ai passé une très bonne soirée hier soir et je vous invite à ne pas manquer leur prochain passage près de chez vous, vous ne serez pas surpris !

Je vous l’ai déjà partagé (et elle date un peu), mais comme c’est avec elle que tout à commencé : (re)voici The Head and The Heart chez KEXP avec leur titre « Lost In My Mind » en acoustique. Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.