Live report : Alice Cooper au Zenith

Hier soir à Paris, il y avait Alice Cooper au Zenith !

J’aime assez les groupes comme Alice Cooper, ceux qui font partie de l’Histoire du Rock. Ils  sont habitués à faire de grands shows, ils ont énormément innové, ils ont une approche complètement différente de la scène par rapport aux groupes plus récents. Mais surtout, ils ont des fans, des vrais ! Ceux qui viennent maquillés et habillés comme leurs idoles (la salle en était pleine), ceux qui viennent avec leur femme en souvenir du bon vieux temps, et ceux qui viennent avec leurs enfants, « la relève » comme ils les appellent. Je les trouve toujours attachants. C’est souvent leur premier concert aux gamins, alors ils découvrent ça avec des grand yeux, et leurs pères leur raconte toujours tous plein d’anecdotes sur le groupe, etc.

Rien que pour ça, je trouve que ça vaut le détour. Mais bon, heureusement, il n’y avait pas que ça ! Parce qu’hier soir la porte de pantin s’est transformée en porte de l’enfer ! La scène était entièrement redécorée à l’image du laboratoire du Dc. Frankeistein, Alice a sorti le grand jeu : costumes, accessoires (faux billets, épées, cravaches, balons géants, etc.), monstre géant et même son serpent ! En poussant la visse plus loin on a même eu droit à une scène de décapitation d’Alice à la guillotine (vive la France) ainsi qu’à un meurtre de photographe à coup de couteau (très réaliste, on pas tout de suite capté que c’était un fake ce photographe… lol).

Le concert en lui-même était assez complet (à noter la présence de 3 guitaristes sur scène). Tous les plus gros tubes étaient là, ainsi que quelques chansons moins connues. Vieux groupe = solos et là encore nous avons été servis puisqu’il y en a eu 3 (pas de jaloux) : solo de basse (bien), solo de batterie (waouh) et solo de guitare par Orianthi Panagaris (la claque !).

Il se paiera même un hommage à Pink Floyd en mixant « We don’t need no education » avec « School’s Out » avant de foutre le feu à la salle en l’inondantde plumes blanches qui tombent du plafond pendant le rappel (oui, comme dans les parades américaines) !

Alice Cooper en concert au mois de novembre, c’est un peu Halloween après Halloween !  🙂

Je vous laisse une petite vidéo souvenir de Wayne’s World pour les fans/geek :

Mon prochain concert, ce sera normalement Incubus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.