Live report : The Lumineers au Trianon

Lumineers

Hier soir à Paris, il y avait The Lumineers au Trianon !

J’aime beaucoup The Lumineers, mais j’avais un peu peur en allant à ce concert, car ce “petit” groupe découvert sur la blogothèque il y a quelque temps est en train de faire un vrai carton et devenir tout simplement énorme. Je n’ai pas de TV, mais on m’a dit qu’on les entendait un peu partout, ce qui n’était pas fait pour me rassurer. Même si on peut se sentir qu’ils surfent sur la vague du succès sans trop prendre conscience de ce qui est en train de leur arriver, je pense que le groupe est déjà différent de ce qu’il a été au tout début… Il n’en reste pas moins très bon et leur concert était (heureusement) à la hauteur de mes espérances !

La scénographie était très sobre avec une simple toile de fond éclairé de différentes couleurs selon les morceaux. Le groupe était accompagné d’un bassiste et d’un pianiste pour l’occasion (qui faisaient pleinement partie du groupe d’ailleurs). Niveau setlist, on a eu droit à pas mal de nouveaux morceaux qui étaient super sympas et qui m’ont donné très envie de découvrir le prochain album. J’ai bien apprécié qu’ils fassent “Oh Hey” au début du concert et un peu “l’air de rien”, ça atténuait le succès de la chanson et ça a brisé l’image un peu “commerciale” du groupe.

La bonne surprise de la soirée, était Neyla Pekarek que l’on a pu entendre sur une chanson en duo et qui a une voix absolument magnifique ! Elle mériterait d’ailleurs à être plus présente sur l’album. Peut-être sur le prochain…

Par contre je vais me répéter, mais la mauvaise surprise de la soirée était encore une fois le public complètement scotché à son téléphone (ou à son FB même !). Le groupe a d’ailleurs dû s’arrêter pour leur demander de lâcher les téléphones pour profiter du moment avec eux (ce qui a été très compliqué pour beaucoup de monde au final). Y’a de quoi vous gâcher la soirée. Très honnêtement je ne vois pas l’intérêt d’aller à un concert si c’est pour tout filmer et tout regarder derrière votre écran de téléphone alors que le groupe est à seulement quelques mètres devant vous… D’autant plus que la qualité des vidéos est juste à chier (désolé de vous le dire).

Mis à part cet incident, The Lumineers a eu la grande classe de descendre en plein milieu de la fosse pour un rappel acoustique merveilleux, nous rappelant ainsi qu’ils n’avaient pas oublié d’où ils venaient. Le groupe a ensuite invité la première partie pour un final assez comique tournant autour des paroles “I Love American Music”. Ils se sont ensuite tous pris dans les bras avant de faire des avions en papier avec les setlist et de les envoyer dans la fosse.

C’était donc un concert très touchant et sincère, j’espère vivement que le groupe arrivera à garder sa flame malgré son succès mérité.

Mon prochain concert c’est ce soir, et c’est Björk au Zenith ! A demain 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.