Live report : Simple Plan au Zenith

Hier soir à Paris, il y avait Simple Plan au Zenith !

Bon je dois avouer que je connais un peu Simple Plan comme tout le monde, mais sans plus. Il se trouve que j’ai eu la chance d’être invité au concert par un ami, du coup j’y suis allé sans attente particulière.

Bien évidement, la salle était pleine de teenagers en extase accompagnés de leurs parents pour les moins chanceux, et mes protections auditives m’ont été plus utiles pour couvrir leurs cris hystériques que pour le show ! Mais bon… dans ces cas-là, on tente toujours de se rassurer en se disant qu’à leur âge on n’était pas comme ça alors que tout le monde sait que c’est faux.

Bref, la première partie c’était We The Kings, j’en avais jamais entendu parlé avant, mais vu l’hystérie de la salle et les moyens déployés pour leur minishow, j’ai du loupé un truc. Ce groupe qui est assez jeune, s’en est bien sorti, surtout le batteur qui a assuré malgré son bras cassé. Quoi qu’il en soit, ils ont bien fait leur boulot, car la salle était en nage pour l’arrivée de Simple Plan.

Comme c’est souvent le cas avec les groupes anglo-saxons, ils sont arrivés pile à l’heure et ont enchainé sur un show d’un peu plus de 1h30. L’éclairage était assez sympa, le son très bon et la scénographie était assez épurée et fidèle aux standards de ce type de groupe : un mur d’amplis alignés au fond de la scène, la batterie au milieu et différents affichages au fond.

Au final, ils ont pas mal de chansons connues qui rendent vraiment en live, ça sonne bien, c’est assez puissant. On a eu droit à la présence de Marie-Mai pour un duo sur leur tube «Jet-Lag» (dans sa version française) et ils se sont même laissé aller à un medley «dance floor» très réussit et assez drôle (en particulier leur chorégraphie sur «Sexy And I Know It» de LMFAO).

Le groupe fête ses 10 ans cette année et c’était à ce jour son plus gros show européen, ils étaient donc très contents d’être là ! Parlant français (ils sont québécois), ils n’ont cessé d’interagir avec le public ce qui assez rare pour être souligné. Le chanteur s’est même offert un bain de foule en descendant dans le public pour chanter leur big tube : «Welcome to my life».
J’avoue avoir été emballé, j’aime beaucoup ce genre de concert à l’ambiance super positive.

Mon prochain concert ce sera normalement Joey Starr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.