Live report : The Ting Tings à la Cigale

Hier soir à Paris, il y avait The Ting Tings à la Cigale !

Bon je vais vous éviter l’épisode foireux des prépubères casse-couilles dans la salle, pour faire un petit mot sur la première partie (une fois n’est pas coutume hein). Car hier soir c’était un groupe que j’aime beaucoup : We Are Enfant Terrible ! Et en live ça rend vraiment vraiment bien, j’ai adoré et j’aurai vraiment aimé qu’ils jouent plus longtemps. J’en profite d’ailleurs pour donner une mention spéciale à Cyril, l’hallucinant batteur du groupe !

Bref, revenons-en à nos moutons : The Ting Tings ! Il aura fallu attendre 4 ans pour avoir un deuxième album (du coup très attendu) et la tournée qui va avec (encore plus attendue). Inutile donc de vous dire que la salle était blindée !

Comme à leur habitude, il n’y avait qu’eux sur scène, avec une scénographie très simple puisqu’elle n’était constituée que de jeux de lumière (principalement en contre jour d’ailleurs). Le tout était finalement assez sobre, mais d’une redoutable efficacité ! Car The Ting Tings ils font pas dans la dentelle, ils vont droit à l’essentiel. Je trouve les deux albums vraiment très bons, mais en live ça prend vraiment une tout autre dimension : ils ont une pêche incroyable ! L’utilisation des samples était extrêmement bien maitrisée ce qui leur permettait de nous offrir des montées en puissance hallucinantes, avant de nous balancer des décibels plein la gueule. C’est bien simple : ils ont retourné la salle non-stop pendant 1H30 !

On notera que Katie White a fait l’effort d’écrire un petit texte en français qu’elle nous a lu en guise de bienvenue et qu’ils ont invité en guest Cyril, le batteur de We Are Enfant Terrible sur une chanson (mais cette fois-ci il était à la guitare).

Vous l’avez donc compris, The Ting Tings n’est pas qu’un groupe qu’il faut écouter sous la douche le matin pour se réveiller, il faut absolument aller les voir live !

Ma saison 2012 est officiellement lancée (elle s’annonce déjà bien remplie !) et mon prochain concert sera normalement Simple Plan !

2 réflexions au sujet de « Live report : The Ting Tings à la Cigale »

  1. alors c’est vrai que le concert était bon, grandiose,à leur image mais ce n’est pas 1h30 de pure bonheur que nous avons eu mais 1h10 tapante….autant vous dire que j’y ai regardé une fois fini car tout en juillet lors du concert des strokes au zenith qui a duré 1h15,je m’etais deja demandé ce qu’il se passait, il semblerait que nos chers artistes ne fassent plus d’heures supplémentaires….je ne vous cache pas ma déception et trouve le set bien trop court….venant de province autant vous dire que ca fait cher le concert….alors oui ils etaient bons et heureusement mais je garde un petit gout amer….malgré tout!

    • Effectivement, si vous veniez de province, je peux comprendre votre déception !!!
      Je dois avouer que je n’ai pas regardé ma montre pendant le concert et que la durée ne m’a pas choquée, sachant qu’à eux deux les albums ne font pas plus de 1H20…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.