Live report : Regina Spektor au Trianon

Regina Spektor

Hier soir à Paris, il y avait Regina Spektor au Trianon (l’une des plus belles salles de Paris) !

Bien que moins connue en France, Regina Spektor est encensée par la presse musicale internationale et du haut de ses 32 ans, elle est déjà considérée par beaucoup comme la songwritter féminine la plus douée de sa génération ! J’étais assez d’accord avec ça avant de la voir en live, maintenant je le confirme : Regina Spektor est une artiste de génie !

Outre son talent indéniable, elle a une attitude sur scène qui transpire la malice et la sincérité. Exactement tout ce que j’adore. Dans une robe d’été blanche et bleu avec ses cheveux en vrac, Regina Spektor est très à l’aise sur scène (je le précise à chaque fois, car malheureusement ce n’est pas le cas de tous les artistes), elle parle avec le public, révise son français, présente ses musiciens, interrompt une chanson pour décaler un ventilateur qui la dérange et sourit en permanence !

Le public assez jeune (25-30 ans) et de multinationalité était vraiment génial. Il réagissait dès les premières notes de chaque chanson, créant ainsi une atmosphère chaleureuse remplie d’éblouissement.

Fidèle à son style piano/chant, elle était accompagnée de 3 musiciens assez discrets, bien que très doués (batterie, violoncelle, keyboard), sur une scène sans artifice. Elle s’est offert un duo avec Jack Dishel du groupe Only son (qui a fait la première partie) et a commencée le concert a cappella en tapant sur le micro pour faire le rythme (j’ai pas tout vu en détail, car je suis allé chercher un médecin pour la jeune femme qui s’est évanouie devant moi dans la fausse).

Après 1H30 de show, un rappel en or, des tonnerres d’applaudissements et une standing ovation des 2 balcons, elle a quitté la scène visiblement émue par notre accueil enthousiaste (mais complètement mérité) !

J’espère vraiment qu’elle n’attendra pas 3 ans pour revenir nous voir ! Alors en attendant, je ne peux pas m’empêcher de vous laisser une petite vidéo d’illustration (désolé pour la qualité) :


Regina Spektor – Fidelity – 2007 par thegirlstheyrock

Tant que j’y suis, vous êtes nombreux à me poser la question alors j’en profite pour vous répondre : contrairement à l’année dernière, je ne serai pas au Festival Sonisphère ce week-end. Il y a deux raisons à cela, la première c’est que l’affiche du Sonisphère France est très en dessous de mes attentes (surtout comparé aux autres pays), la deuxième c’est que le service communication du festival a une politique très stricte concernant l’accréditation des blogs (en plus de manquer de politesse).

Mon prochain concert sera donc Edward Sharpe and the Magnetic Zeros ! Stay Tuned 😉

2 réflexions au sujet de « Live report : Regina Spektor au Trianon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.