Live Report : The Seasons à La Maroquinerie

the-seasons-paris

Hier soir à Paris, il y avait The Seasons à la Maroquinerie !

J’ai découvert The Seasons assez récemment et je dois avouer que même si j’ai bien aimé leur album, je l’ai écouté d’une oreille pas très attentive. La rentrée est tellement chargée que je suis parfois obligé d’écouter d’une oreille, même si je m’efforce de prendre le temps de découvrir chaque groupe/album que l’on me prête/donne/recommande.

Du coup, lorsque l’on m’a proposé d’aller les voir sur scène, je n’ai pas hésité, car c’est selon moi le meilleur moyen de découvrir un artiste : la scène ne trompe pas. Ironie du sort, j’ai réussi à caler une session acoustique avec DELTA quelques minutes avant qu’ils ne montent sur scène pour assurer la première partie ! Mais je vous en dirai plus très prochainement 😉

Je suis arrivé assez tard à La Maroquinerie au final, mais j’ai étais sidéré d’y découvrir Tété en train de chauffer la salle pour The Seasons ! Pris dans l’ambiance de la soirée, il s’est même laissé aller à quitter la scène pour clôturer son show au milieu du public pour un moment d’échange comme il en a le secret. J’ai eu la chance de le voir sur scène lors de la sortie de son tout premier album dans au Rock School Barbey de Bordeaux et j’en garde un souvenir vraiment magique (à l’époque, ce blog n’existait pas).

Après quelques réajustements de circonstance, The Seasons se sont pointé sur scène le sourire aux lèvres et l’oeil malicieux.

La première chose qui m’a surprise c’est leur âge : ils sont terriblement jeunes ! Néanmoins ils dégagent un truc à la fois incroyable et improbable. Je ne sais pas si c’est dû à la jeunesse du groupe, mais leur excitation à jouer ensemble sur scène est vraiment palpable et c’est très agréable.

Avec un répertoire de 16 chansons (j’ai récupéré la set list après le concert), The Seasons nous ont offert un concert énergique plein de générosité et d’émotions. J’ai vraiment a-d-o-r-é !

Jouant sur leur style décalé (le chanteur a un look androgyne, le batteur sort tout droit d’un groupe de métal, le bassiste pourrait être votre copain de beuverie alors que le guitariste se la joue italien séducteur), The Seasons ne fait pas oublier pour autant qu’ils sont bourrés de talent et que leurs compos vous restent dans la tête un bon moment.

On notera la présence de Mai Lan sur scène pour un morceau composé ensemble (pas le meilleur selon moi) et une reprise assez sympa de Serge Gainsbourg pour clôturer la soirée.

Il n’y a pas eu de rappel, mais au final on s’en fou, c’était tellement bien comme ça !

Bref, The Seasons sont actuellement en première partie de Louise Attaque pour clôturer leur tournée. Ne manquez pas leur prochaine venue à Paris, vous ne le regretterez pas 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.