Live report : The Decemberists au Théâtre Corona

decemberists-03

Hier Soir à Montréal, il y avait The Decemberists au Théâtre Corona !

Ça faisait longtemps qu’ils avaient une bonne place dans mes playslits Spotify, mais la rencontre n’avait jamais eu lieu. Il faut dire que leur dernière scène remonte à 2006, tout comme leur dernier album. Je ne pouvais donc pas passer à côté, surtout que le rendez-vous était au Théâtre Corona de Montréal, une salle au charme atypique, parfaite pour l’occasion.

Je n’avais jamais étudié la configuration du groupe, j’ai donc été étonné de voir pas moins de 7 personnes sur scène, toutes multi-instrumentistes et avec un rôle bien défini sans lequel The Decemberists ne sonnerait vraiment pas pareil.

Assez calmes, parfois timides, on sent que le groupe a le souci du détail et souhaite faire une musique propre, complexe et méticuleusement étudiée. Ne connaissant pas toute la discographie, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir leur univers sur scène dans une ambiance chaleureuse qui rappelle les concerts improvisés à la maison. Toile de fond, bibelots en tout genre, costumes, vieux instruments, boules de lumières… On se serait cru dans leur studio de répétition.

Le set a duré 1h30 auxquels le groupe a ajouté pas 1 mais 2 rappels pour un total de 2h et une bonne cohérence dans la setlist. Je retiendrai les bons échanges avec le public, les confettis qui tombent du plafond (on ne va pas se mentir, ça fait toujours son effet !), les blagues bien placées et surtout le dernier rappel avec “The Mariner’s Revenge Song”. Véritable pièce de théâtre, parfaitement orchestrée dans laquelle une baleine géante a envahi le public (oui oui, vous avez bien lu…!).

Bref j’ai passé une très belle soirée et même si le groupe se fait rare sur scène, je vous encourage vivement à ne pas manquer leur prochaine date près de chez vous. The Decemberists est vraiment un groupe à découvrir live.

Pour la petite anecdote, je les ai découverts dans cette magnifique vidéo du Longboard Girls Crew, qui est à mon sens une parfaite illustration de ce que l’on ressent en écoutant The Decemberists :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.