Live report : Andrew W.K. à la Maroquinerie

Hier soir à Paris, il y avait Andrew W.K. à @lamaroquinerie !

Il n’aura pas fallu beaucoup d’albums à Andrew W.K. pour qu’il devienne une vraie légende vivante, donc lorsque j’ai su qu’il passait en concert à Paris, j’ai sauté sur les places ! Il faut dire que @lamaroquinerie est une salle que j’aime beaucoup, et on ne pouvait pas rêver mieux pour lui !

Andrew W.K., c’est vraiment le bon pote par excellence, le mec qui veut juste du fun (vous l’aurez remarqué dans ses clips). Ce grand gamin, fan absolue de hard rock, fait donc une musique qui s’y prête à merveille (en plus de rendre hommage aux plus grands groupes du genre).

Pas de surprise : en live, le résultat est très efficace ! Jamais une salle de concert n’aura autant senti la transpiration si vite ! Il faut dire que Andrew W.K. et son groupe au look improbable, accompagné pour l’occasion par Cherie Lily (!) ne font que déconner sur scène le tout en chantant des chansons complètement barrées, aux refrains percutants et dont le seul but est de vous faire sauter partout.

Ils étaient 7 sur la minuscule scène (3 guitaristes, il fallait bien ça), ce qui n’a pas empêcher la moitié de la salle de monter dessus pour slamer, danser ou chanter avec le groupe… Si bien qu’au final, on ne faisait plus la différence entre la scène et la fausse, transformant ainsi la salle en joyeux n’importe quoi ! On se serait cru dans un garage abandonné pour la soirée par des parents inconscients au fin fond des États-Unis !

Entre différents délires (comme parler au public en transformant sa main en marionnette), craquages, gueulades and co, on a quand même eu droit à une démonstration de guitare de la part d’Andrew W.K. (je tiens à préciser que la guitare en question était à son effigie ET en forme de pizza… ça vous donne le niveau…) ainsi qu’à 2 rappels très puissant (réclamés par la public par des “we want fun”) !

C’était vraiment sympa, tout le monde avait le sourire et chantaient à s’arracher les poumons en sautant de joie. Pour vous donner une idée de l’ambiance dans la salle, je vous invite à redécouvrir son clip tourné avec les déjantés de Jackass :

C’était la dernière chanson de la soirée et tout à fait dans cet esprit !

 

Mon prochain concert sera normalement Imelda May ! Stay Tuned 😉

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.