Live report : The Broken Circle Breakdown au Trianon

broken-circle-breakdown

Hier soir à Paris, il y avait The Broken Circle Breakdown au Trianon !

Pour celles et ceux qui ne les connaissent pas, The Broken Circle Breakdown est le groupe que l’on peut voir dans le film éponyme, mais plus connu en France sous le titre “Alabama Monroe”.

C’est la première fois que le groupe joue en France. Initialement programmé au café de la danse, la vente des places s’est tellement affolée que le concert a finalement été déplacé au Trianon et qu’une deuxième date a été ajoutée au mois d’avril (et qui est bien évidemment sold out).

Si le film est monstrueusement bouleversant (et je vous conseille de le voir si ce n’est pas déjà fait), sa musique, véritable pilier de l’histoire, est d’une beauté rare. Elle a également la particularité d’être de style Bluegrass. J’ai découvert le bluegrass, lors d’un voyage à NYC il y a quelques années où j’ai tourné un film. Je connaissais la country, mais ce n’est pas tout à fait pareil… Véritable coup de coeur, toute la musique de mon film n’a finalement été que du Bluegrass ! Ce n’est pas ancré dans notre culture européenne, c’est donc assez “original” d’avoir un concert de ce type en France.

Comédiens de formation, Veerle Baetens et Joan Heldenbergh (les deux chanteurs du groupe belge), sont naturellement très à l’aise sur scène. Veerle est toute mignonne et assez discrète alors que Joan est plus présent, véritable maître de cérémonie avec un humour incroyable, fin et très intelligent.

Rarement je n’ai vu un tel engouement et une telle ambiance dans une salle de concert. Ça chantait, tapait des mains, tapait des pieds (oui comme dans les saloons), reprenait les coeurs et claquait des doigts dans les moments les plus intimes.

The Broken Circle Breakdown s’est efforcé de construire un show de 2h (quand même !) respectant la pure tradition du bluegrass. Un mélange de covers songs, d’instrumentales et d’acoustiques, le tout javec une introduction très personnelle de chaque musicien, quelques notions sur l’histoire de la musique bluegrass, de ses origines et traditions, sans oublier quelques anecdotes sur le film (et le tout en français s’il vous plait).

Que ce soit dans le public ou sur la scène, tout le monde était très ému. C’était touchant, amusant et très bouleversant.

Après une standing ovation impressionnante, le groupe nous a offert un beau rappel comprenant “Go To Sleep Little Baby” a cappella et plein de grâce, repris en choeur par le public. Un grand moment de l’histoire de la musique dont on se souviendra longtemps.

Encore un magnifique concert que je suis ravi d’avoir vécu et qui s’ajoute à la longue liste de ceux qui ont bouleversé ma vie et qui m’ont poussé à créer ce blog. The Broken Circle Breakdown : je vous remercie.

Et pour les malheureux qui n’ont pu avoir des places pour cette date, sachez que le groupe sera à l’Olympia le lundi 12 octobre 2015. Je crois qu’il reste quelques places, mais ça ne va pas durer…. En tout cas, moi j’ai déjà mes places !

7 réflexions au sujet de « Live report : The Broken Circle Breakdown au Trianon »

  1. Cela devait être fantastique !! Merci pour cet excellent live report ! Pour la peine, nous serons là nous aussi le 12 Octobre pour partager ce moment avec toi. Marie Ange & Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.