Live report : Rock En Seine 2014

rock en seine 2014 mini

Hier soir à Paris, se clôturait la douzième édition du Rock en Seine !

Je dois avouer que c’était une première pour moi (eh oui, je sais….). Je trouve toujours la programmation géniale, mais ça tombe souvent à un moment où je ne suis pas dispo, ou pas sur Paris, du coup à chaque fois je passe à côté… Mais bon, pas cette année !

Avec ses 120 000 festivaliers, ses 2500 campeurs et ses 150 minis rockeurs, j’ai trouvé le lieu assez sympa. Il faut dire que le festival est très bien desservi et assez complet avec ses 4 grandes scènes, ses animations, ses stands de bouffe (dont un vrai Diner !) et ses bars assez bien répartis dans tout le parc. L’affiche était très alléchante cette année encore (et assez hétéroclite), avec entre autres : Queens Of The Stone Age, Artic Monkeys, Portishead, Lana Del Rey, The Prodigy, Flume, Airbourne, The Hives, Blondie, Emilie Simon, Selah Sue, Kavinsky…

En ce qui me concerne, mes coups de coeur ont été :

  • Brody Dalle, qui nous a offert un concert bien rock et monstrueux avec notamment quelques titres de The Distillers ! (Mon concert préféré).
  • Airbourne avec leur style si particulier et tellement déjanté que le public n’a pas forcément bien compris (mais moi j’adore).
  • Flume et ses mix venus d’ailleurs qui vous emportent loin…
  • Lana Del Rey qui est une vraie Diva et qui nous a offert une prestation glaciale, mais qui n’oublie pas pour autant ses fans et qui est venue à leur rencontre à la fin du show (et ça, c’est la classe).

Par contre, grosse déception pour Portishead qui nous a offert concert des plus chiants ! Je pense que ça doit mieux rendre en salle, parce que là c’était vraiment la mort. Aucun échange, aucun contact… Juste une playlist de vieux morceaux qui même s’ils sont bons, ne suffisent pas à me faire rêver.

À ça s’ajoute la palme d’or du public le plus relou de tous les temps, il faut l’avouer. OK c’est l’été (enfin quoi que), OK c’est encore les vacances pour pas mal de monde, OK il fait beau, y’a du bon son et plein de trucs à boire : mais faut quand même apprendre un minimum à vivre en société quoi !!!! J’ai été étonné par la présence massive des CRS autour du festival en arrivant (alors qu’au Hellfest c’était peace and love), j’ai vite compris qu’elle était nécessaire pour pas que ça parte en sucette…

Bref, ça n’a pas suffi à me gâcher mon festival, mais c’est dommage. Quoi qu’il en soit, c‘était bien quand même et on y retournera sûrement l’année prochaine. Ça tombe bien les dates ont déjà été annoncées : ce sera les 28, 29 et 30 août 2015 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.