Live report : Izia au Trianon

Izia

Hier soir à Paris, il y avait Izia au Trianon !

Je ne vais pas vous refaire sa bio, je pense que tout le monde la connait. Avec ses 2 victoires de la musique et son dernier album “So Much Trouble“, la jeune enfant du rock a beaucoup fait parler d’elle ces dernières années. Je me souviens avoir acheté mes places en février (il me semble), à ce moment-là Izia était extrêmement médiatisée et j’étais vraiment impatient de la découvrir en live. Il faut dire qu’on son album est vraiment bon, je m’attendais donc à ce qu’il en soit de même sur scène… Malheureusement, ce fut une énorme déception.

C’est d’autant plus décevant que tous les ingrédients étaient réunis : le Trianon (pour 3 soirs), dernières dates de sa tournée, un album très bon, des musiciens excellents… Mais une prestation très molle et une voix qui chante faux (pour sa défense, elle nous a dit avoir une angine). Certains de ses morceaux sont de vrais tubes, formatés pour retourner une salle, mais ça ne marche pas. Par moments, on sent une étincelle, on y croit, mais la salle ne s’enflamme jamais.

Il y avait un vrai décalage entre la scène et le public. On voit bien qu’elle s’éclate sur scène, qu’elle adore ce qu’elle fait, mais elle ne parvient pas à nous le faire partager. Elle parle beaucoup entre chaque chanson (et ça ne vole pas très haut), n’arrivant pas à masquer un certain malaise. Elle s’est même interrogée à plusieurs reprises afin de comprendre POURQUOI la salle ne bougeait pas…. Elle nous le demande, essaie de nous motiver, mais ça ne prend pas. Elle tente plusieurs passages en force, en vain. On ne peut pas demander à un public de s’éclater, cela doit se faire naturellement. C’est son job et elle ne l’a pas fait.

Le plus gros malaise de la soirée a eu lieue lorsqu’elle a stoppé une chanson pour faire chanter le public…….. qui ne connaissait pas les paroles ! N’est pas Mick Jagger qui le veut.

Malgré son talent, je l’ai trouvé très immature. Le rock ce n’est pas qu’une question de look et hier soir, on n’y a pas cru. Je suis très déçu, d’autant plus que c’était mon dernier concert de l’année…

Je vous ferai bientôt un petit bilan avec mon top 5 du pire et du meilleur de ce que j’ai pu voir. Stay tuned 😉

4 réflexions au sujet de « Live report : Izia au Trianon »

  1. je suis à moitié d’accord.
    Le concert était moyen mais c’est plutot au public qui en incombe la faute. Izia, les musiciens et les chansons étaient au niveau. Je l’ai vu à la maroquinerie, dans une salle plus petite, et l’ambiance du public était géniale. Ca sautait, ca dansait, ca chantait. Et j’attendais donc ce concert au trianon avec impatience, mais la mollesse du public m’a vraiment surpris.

    Ce 6 décembre, je sais pas pourquoi le public était si mou… J’espère vraiment que les concerts du 7 et 8 décembre ont vu un public à la hauteur de ce que mérite Izia car Izia a tout fait ce qu’il fallait, mais c’est le public qui n’a pas répondu présent.

    • Bonjour, merci pour votre commentaire que je trouve très intéressant. Ce fut une première rencontre pour moi et comme vous, j’attendais ce concert avec impatience. Il est vrai que le public était d’un âge assez avancé, ce qui m’a bcp étonné. J’ai rencontré ce même “problème” lors du dernier concert de Nadeah à la boule Noire… J’espère que les deux autres dates d’Izia au Trianon se sont mieux déroulées…

  2. Je retrouve certaines similitudes avec un concert de l’année dernière ; je n’ai pas assisté à celui du Trianon, mais je me souviens qu’à l’autre j’avais noté une grande présence physique : Izia est très sexy, elle danse, elle secoue ses cheveux, fait tomber des pieds de micro (ahem)… Mais ça ne passait pas complètement. Le public s’amusait bien quand même, mais essentiellement parce qu’il était quasiment composé d’ados de 15 ans fans de pogos (sans critique aucune, c’était la bonne époque.) Elle a également cherché à faire chanter le public sur une chanson dont les paroles restaient inconnues des gens présents (sur Disco Ball il me semble) ; la faute étant sûrement de vouloir faire chanter une chanson favorite plutôt qu’un tube que tout le monde est sûr de connaître. Et elle avait dit être “outrée” que le public ne chante pas. Après ses “petites” interludes entre chaque chanson, ça ne volait effectivement pas bien haut, et c’était souvent juste histoire de gueuler histoire de donner une image trop rock’n’roll et énergisante de sa personne.
    Bref c’est bien dommage, car sa musique met quand même bien l’ambiance et reste géniale à écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.