Live report : Cat Power à l’Olympia

Chan Marshall Cat Power

Hier soir à Paris, il y avait Cat Power à l’Olympia !

On peut dire que la chanteuse à la santé fragile s’est fait attendre, puisqu’elle avait annulé sa dernière tournée pour laquelle j’avais mes places… J’étais donc très impatient de la découvrir sur scène ! Pour l’occasion l’Olympia était sold out et le public en sueur sous la chaleur saisonnière.

La scène était assez réduite et sans artifice, un écran géant trônait en fond, mais il était assez peu et mal utilisé. La soirée a commencé avec la guitariste jouant quelques notes en boucle pendant un moment… un long moment. Tellement long que le malaise s’est très vite installé et n’a pas quitté la salle de la soirée. Chan Marshall est finalement arrivée en commençant par son magnifique morceau “The Greatest” mais dans une version massacrée et méconnaissable.

Pour tout vous dire, le concert n’a été qu’une suite de massacres. La lumière était horrible, le son très mal géré, les musiciens (bien que bons dans l’ensemble) complètement figés, et Chan Marshall ridicule. Elle n’a fait aucun effort de chant, de jeu de scène, d’échange avec le public… On voyait bien que la scène ce n’est vraiment pas son truc, qu’elle s’y sent mal à l’aise, qu’elle n’y prend aucun plaisir et qu’elle est là parce qu’il le faut. J’ai eu un sentiment d’amateurisme toute la soirée, et même s’il n’a duré qu’1h30, le concert m’a semblé incroyablement long (d’autant plus que j’avais un connard à côté qui fumait une cigarette électronique parfumée au café ! #WTF). Chan Marshall n’a d’ailleurs fait aucun rappel (et honnêtement c’était tant mieux !).

La dernière chanson était de loin la mieux, Chan Marshall sentant probablement la fin de soirée arrivée à grands pas… Soirée remplit de déception donc, d’autant plus que j’adore vraiment l’artiste. Cat Power est une chanteuse à la voix incroyable, ses albums sont très bons et ses compositions magnifiques. Elle reste pour moi une figure majeure de la musique actuelle, même si ses prestations live sont médiocres.

Voici la set list complète :

1- The Greatest
2- Cherokee
3- Silent Machine
4- Manhattan
5- Human Being
6- King Rides By
7- Bully
8- Angelitos Negros
9- Always On My Own
10- 3, 6, 9
11- Nothin’ But Time
12- I Don’t Blame You
13- Metal Heart
14- Shivers
15 I Been Thinking
16- Peace & Love
17- Ruin

Vous étiez au concert ? Qu’en avez-vous pensé ?

Je pense aller faire à tour au festival Fnac Live qui commence ce soir à l’Hôtel de Ville (vous aussi ?) et mon prochain concert sera normalement une petite surprise mélangeant folklore et tradition ! Stay Tuned  icon wink Edward Sharpe & The Magnetic Zeros

Au fait, Paris ZigZag m’a proposé de vous faire découvrir les meilleures salles de concert de Paris ! Vous pouvez lire ma sélection (et plein d’autres articles super interessants) ici : www.pariszigzag.fr

13 réflexions au sujet de « Live report : Cat Power à l’Olympia »

  1. Vraiment d’accord, j’attendais ce concert depuis plusieurs années maintenant et déception totale…
    On voit quand même bien les ravages de la drogue, et les trois anciennes chansons ont été totalement réinterprétées du coup pas d’ambiance dans le public personne n’a compris (moi inclus).
    Heureusement que les musiciens étaient là pour pouvoir assurer mais ils ont pas mal subit ses lubies.
    Quand elle parle dans l’oreille de son guitariste qui se met du coup à faire un solo pendant qu’elle se grille une clope…
    Enfin décevant au plus au point et Chan Marchall vraiment ridicule.
    Je vais retirer cette image de ma voix préféré pour ne garder plus que celle-ci:
    http://www.youtube.com/watch?v=d7AnIYPDdGI&list=PLD11F72F15587239A

    • Bonjour Fanny, merci pour ton message. Ce n’est jamais évident de “descendre” un artiste que l’on aime, malheureusement on n’a pas le choix des fois et il faut bien dire la vérité…
      Je savais qu’elle avait des soucis avec la scène, mais je ne pensais pas à ce point là… L’écart et la scène et ses albums et gigantesque.
      C’était la première fois que tu la voyais en live ?

      Je vais également essayer de rester sur ta vidéo et d’oublier hier soir…

      • Cat Power c’est pour moi ma référence musicale. Je l’écoute depuis 7 ou 8 ans…
        Oui c’était la première fois que je l’a voyais en concert et franchement je suis dégoûtée de voir ce mal être. Je pense que si on veut pouvoir continuer à écouter sa musique il faut oublier ce qu’on a vu. #Malheureusement

        • Je suis d’accord… J’y étais avec des amis qui l’avaient tous vu en concert avant et ils m’ont confirmé que ce n’était pas son truc..; (mais si celui-ci était particulièrement décevant…)

  2. J’y étais, et à moins qu’il n’y ait plusieurs fumeurs de cigarette électronique senteur ersatz de chicorée torréfiée, nous n’étions pas loin l’un de l’autre.
    Décevant, oui. Le terme qui me revient le plus spontanément quand je pense à cette prestation pitoyable. Je continuerai d’écouter sa musique, mais je n’irai plus l’applaudir.

    • Merci pour ton commentaire. Oui, pareil… ça m’a vacciné ! J’étais dans la fosse sur la droite vers le fond… (et la cigarette parfumée au café froid c’est vraiment pas possible !)

  3. Je ne commenterai pas votre avis sur la prestation, puisqu’après tout, chacun ses goûts. Je me permets de poster néanmoins que ce concert m’a donné exactement l’impression inverse. Chan Marshall était la semaine dernière à son meilleur scénique.
    Je me permets également d’écrire un mot sur le son, qui était parfaitement réglé et absolument cristallin, contrairement à d’autres dates de la tournée, notamment à Bruxelles où j’étais présent.
    Chan Marshall réinvente ses chansons sur scène, comme son idole Bob Dylan, elle ne se contente pas de reproduire ce qui est sur ses disques. C’est le propre des vrais artistes.

    • Merci pour ton commentaire qui nous éclaire un peu plus sur sa tournée. En ce qui me concerne, je n’ai rien contre les artistes qui réinventent leurs chansons sur scènes, bien au contraire. Certains artistes comme Lou Reed par exemple sont très doués à ça et le rendu est parfois mieux que l’original. Je vois que tu es un fan et que tu as un site dédié à Cat Power (que j’admire énormément). C’est la première fois que je vois Chan Marshall sur scène, donc contrairement à toi, je n’ai pas d’élément de comparaison en ce qui sa tournée, néanmoins en me basant sur les nombreuses prestations scéniques auxquelles j’ai eu le plaisir d’assister, il s’agit là de tout ce qui ne faut pas faire sur scène… malheureusement.

      • “tout ce qu’il ne faut pas faire” selon vous. Chan Marshall ne triche pas, elle se livre corps et âme sur scène, sans filtre, en allant chercher très loin en elle-même, au risque de perturber les personnes qui ne seraient pas prêtes à ce genre de spectacle.
        Ceux qui cherchent quelque chose de complètement huilé détesteront, les autres seront aux anges. Il n’y a pas d’entre-deux, ce que me confirme ce que je peux lire ici et ailleurs, dans un sens comme dans l’autre.

        • Je sens le fan qui parle. Cela dit, je suis d’accord avec vous : Chan Marshall ne triche pas sur scène. En tout cas, pas comme elle peut le faire sur ses excellents albums et c’est là tout le problème. Enchainer les chansons de manière monotone en suivant une setlist rodée et répétée à l’avance, c’est ce que j’appelle un concert huilé. Ce qui en soi ne me pose pas vraiment de pb, tant que l’artiste assure. Ce que l’on a vu mercredi, c’est de l’amateurisme.
          Si vous cherchez la sincérité, je vous invite à découvrir Edward Sharpe & The Magnetic Zeros sur scène. C’est à 10 000 lieux de ce que l’on peut voir habituellement et de ce qu’a fait Cat Power, mais c’est incroyablement efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.