Live report : Cat Power à l’Olympia

Chan Marshall Cat Power

Hier soir à Paris, il y avait Cat Power à l’Olympia !

On peut dire que la chanteuse à la santé fragile s’est fait attendre, puisqu’elle avait annulé sa dernière tournée pour laquelle j’avais mes places… J’étais donc très impatient de la découvrir sur scène ! Pour l’occasion l’Olympia était sold out et le public en sueur sous la chaleur saisonnière.

La scène était assez réduite et sans artifice, un écran géant trônait en fond, mais il était assez peu et mal utilisé. La soirée a commencé avec la guitariste jouant quelques notes en boucle pendant un moment… un long moment. Tellement long que le malaise s’est très vite installé et n’a pas quitté la salle de la soirée. Chan Marshall est finalement arrivée en commençant par son magnifique morceau “The Greatest” mais dans une version massacrée et méconnaissable.

Pour tout vous dire, le concert n’a été qu’une suite de massacres. La lumière était horrible, le son très mal géré, les musiciens (bien que bons dans l’ensemble) complètement figés, et Chan Marshall ridicule. Elle n’a fait aucun effort de chant, de jeu de scène, d’échange avec le public… On voyait bien que la scène ce n’est vraiment pas son truc, qu’elle s’y sent mal à l’aise, qu’elle n’y prend aucun plaisir et qu’elle est là parce qu’il le faut. J’ai eu un sentiment d’amateurisme toute la soirée, et même s’il n’a duré qu’1h30, le concert m’a semblé incroyablement long (d’autant plus que j’avais un connard à côté qui fumait une cigarette électronique parfumée au café ! #WTF). Chan Marshall n’a d’ailleurs fait aucun rappel (et honnêtement c’était tant mieux !).

La dernière chanson était de loin la mieux, Chan Marshall sentant probablement la fin de soirée arrivée à grands pas… Soirée remplit de déception donc, d’autant plus que j’adore vraiment l’artiste. Cat Power est une chanteuse à la voix incroyable, ses albums sont très bons et ses compositions magnifiques. Elle reste pour moi une figure majeure de la musique actuelle, même si ses prestations live sont médiocres.

Voici la set list complète :

1- The Greatest
2- Cherokee
3- Silent Machine
4- Manhattan
5- Human Being
6- King Rides By
7- Bully
8- Angelitos Negros
9- Always On My Own
10- 3, 6, 9
11- Nothin’ But Time
12- I Don’t Blame You
13- Metal Heart
14- Shivers
15 I Been Thinking
16- Peace & Love
17- Ruin

Vous étiez au concert ? Qu’en avez-vous pensé ?

Je pense aller faire à tour au festival Fnac Live qui commence ce soir à l’Hôtel de Ville (vous aussi ?) et mon prochain concert sera normalement une petite surprise mélangeant folklore et tradition ! Stay Tuned  icon wink Edward Sharpe & The Magnetic Zeros

Au fait, Paris ZigZag m’a proposé de vous faire découvrir les meilleures salles de concert de Paris ! Vous pouvez lire ma sélection (et plein d’autres articles super interessants) ici : www.pariszigzag.fr