Live report : Jack Johnson à l’Olympia

Hier soir à Paris, il y avait Jack Johnson à l’Olympia !

Cela faisait un long moment que voulais le voir sur scène, mais je trouvais les salles toujours trop grandes ou le tarif toujours trop cher… L’Olympia était donc le parfait compromis pour cet artiste chaleureux et plein de bonnes ondes !

J’ai adoré la scénographie avec un rendu très sympa orientée “comme à la maison” composée d’un immense mur de planches en bois grossièrement alignées à l’arrière (et servant aussi d’écran), le porte-manteau, les lampadaires… On se serait cru sur une plage en bordure de ville.

Accompagné d’un batteur discret, d’un bassiste rappeur et d’un clavier fou, Jack Johnson nous a offert une belle performance pleine de joie et de bonne musique dans un Olympia plein à craquer. Sa voix et ses morceaux rendent vraiment bien en live, ils dégagent une ambiance à la fois apaisante et entrainante.

Jack Johnson nous a offert un rappel en solo très émouvant avant de faire revenir sur scène Michael Kiwanuka (qui assurait la première partie) pour un final ensoleillé. Si vous souhaitiez lâcher la coupe du monde pour un soir et vous évader de la capitale, il n’y avait pas de meilleur endroit !

Par contre, j’ai moins aimé les 20 minutes de retard et le peu d’échanges avec le public. J’aurai voulu danser, chanter et crier avec toi Jack, mais tu es resté trop concentré sur ta set list bien huilée, rendant ses moments trop rares durant ce concert de presque 2h. Le groupe était là pour jouer avec nous certes, mais j’en voulais plus…

Quoi qu’il en soit, le concert était quand même un vrai bon moment que je vous conseille de découvrir à la prochaine occasion.