Entretien avec The Bakounines

lowres-img-27-1024x683

Aujourd’hui j’aimerai vous parler d’un petit groupe que je viens tout juste de découvrir : The Bakounines !

Ajoutant une touche moderne à leurs influences 80’s, ils vont vous donner envie de bouger vos fesses en ce début de printemps ! En pleine préparation de leur concert du 10 avril au Buzz de Belleville,  ils ont accepté de répondre à quelques questions :

The Bakounines c’est quoi ?
Rusty (Clavier) : Un groupe de potes qui ont eu envie d’écrire la zic qu’ils ont envie d’entendre…
Marie (Chant) :  Un mélange de genres et d’origines assez complémentaire.

The Bakounines c’est qui ?
R: Y’a Marie au chant, Poul’ à la basse, Cheveux à la guitare, Mr Maow à la Batterie et moi au clavier…

Pourquoi « The Bakounines » ?
R: Parce que…
M: On avait envie…

Comment est né The Bakounines ?
R: Avec Poul’ on avait un groupe de reprises punk (Los Pandas & El Diablo Negro III) mais on était lassé des reprises et on voulait écrire nos propres chansons.  On trouvait le punk un peu réducteur donc la New-Wave sembla un virage évident…
M: Au fond de plusieurs bars, en fait… Avec Rusty on voulait aussi monter quelque chose ensemble.. Qui mêlait bien toutes nos influences.

Y’a quoi dans votre lecteur mp3 ?
R: Perso, j’écoute de tout allant du Punk anglais 70’s au Grunge, en passant par la Funk ou la pop.  Après comme influences majeures pour The Bakounines, y’a des trucs comme Taxi Girl, Jacno, The Clash, The Jam ou The Specials…
M: Depeche Mode, Pink, Sexy Sushi, du punk anglais ou français, du classique aussi.

Le meilleur concert auquel vous avez assisté en tant que spectateur ?
R: Les Dropkick Murphy’s que j’ai vus l’année dernière à Montréal.  C’est le meilleur groupe de scène que j’ai vu. Les mecs avoinent non-stop pendant 2h30 un punk énergique qui te laissant pour mort à la fin du concert…
M: ouh dur, le dernier en date Depeche Mode très très bon, et Sexy Sushi sur scène, ça envoi..

Avez-vous des rituels avant de monter sur scène ?
R: Depuis des années avec tous les groupes avec lesquels je joue j’essaie que tout le groupe se prenne un shot ensemble quelques secondes avant de monter sur scène histoire de se chauffer …
M: Pas mieux..

Comment élaborez-vous votre setlist ?
R: On essaie de la créer d’un point de vue du spectateur.  Dans quel ordre faut placer les chansons qu’on kiffe autant sur scène que dans la fosse…

Quelle chanson n’oseriez-vous jamais reprendre sur scène et pourquoi ?
R: Je ne pense pas qu’il y ait de chansons qu’on refuserait de jouer.  Quand on fait une reprise, on fait toujours en sorte de se l’approprier, de la tourner à notre sauce.  De nos concerts en ce moment ya des reprises des Uk Subs (Party In Paris) ou Tom Waits (I don’t Wanna Grow Up).  Avec mon autre groupe PLMB on reprend souvent des morceaux « bizarres » comme Crocodile Rock (Elton John) ou J’aime Les Filles (Jacques Dutronc)
M:  Tant qu’on se l’approprie, je pense qu’on pourrait en effet tout jouer… même du Lorie.. ou presque..

The Bakounines

Votre meilleur souvenir sur scène ?
R: J’ai joué l’année dernière avec mon autre groupe, PLMB sur la scène du Bataclan dans le cadre du Wolfest. Nous avions d’ailleurs fini 3e, ce qui nous a permis d’avoir un article dans le magazine Rolling Stones…
M:  Quand le public présent reprend les refrains en chœur..

Le pire ?
R: Lors de notre dernier concert avec The Bakounines, j’avais comme qui dirait une gastro.  Le concert en lui même était nickel, mais moi j’étais en galère.  Ç’a été un calvaire.  Mais show must go on, j’ai tenu bon, mais dès la dernière note j’ai tracé mourir chez oim…
M: Mon pire souvenir c’était dans un cauchemar.. On faisait un concert dans une salle des fêtes pas très glorieuse et rien ne fonctionnait.. les instrus, le son, et nous… l’angoisse !!

Il se passe quoi une fois que vous avez fini un concert ?
R: En sortant de scène, on prend quelques minutes chacun dans notre coin pour décompresser.  Après, c’est l’heure de l’apéro…
M: Rien à ajouter, c’est exactement ça… décompression, et time to party..

Quelle est votre actu ? (Dates, albums, clip, etc)
R/M : On joue le 8 mars à l’OPA et le 29 mars au Power Fest à Limoges. Pour le reste on attend des confirmations.  Ensuite on s’apprête à enregistrer notre premier EP, dont 2 clips résulteront…

Où est-ce que l’on peut vous suivre ? (Réseaux sociaux, sites, etc)
R: On est présent sur la plupart des réseaux sociaux (FB/Twitter/Insta/Youtube/SoundCloud, etc).  Vous y trouverez nos prochaines dates et notre actu…

Confiez-moi quelque chose sur vous que vous n’avez jamais dit à un journaliste :
R: C’est moi qui ai tué Kennedy…
M: Je suis ton père…

Le mot de la fin ?
R: Gerbille…
M: Youkoulélé..

Au fait, comme je ne peux pas publier toutes les infos et les bons plans que je reçois, j’ai mis en place une newsletter. Si tu ne veux rien rater des concerts autour de chez toi, penses à t’inscrire depuis le menu de droite, promis je ne vais pas pourrir ta boite mails de messages et de spam 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.