Live Report : les Francofolies de Montréal

francofolies-montreal

Cette semaine à Montréal, il y avait les Francofolies !

C’est donc officiel : la saison des festivals vient de commencer à Montréal ! Depuis le temps que j’en entends parler, je suis ravi de pouvoir tester ça de l’intérieur, surtout avec les Francofolies puisque je n’ai jamais eu l’occasion de faire celles de La Rochelle (France).

Les Francofolies ont débuté en même temps que l’arrivée très tardive du soleil, coup de bol pour nous et pour eux, car les Montréalais n’en pouvaient plus de rester enfermés. Du coup le centre-ville de Montréal s’est vite rempli de festivaliers venus profiter des nombreux concerts en plein air.

Même si c’est un festival gratuit, il n’en est pas moins très très bien organisé, je tiens donc à féliciter le boulot qui a été fait par les organisateurs, car tout a été fait pour simplifier la vie du public : l’accès aux boissons et nourriture, les contrôles de sécurité, les espaces pour se poser, les scènes, les parking à vélos… J’ai trouvé que tout été vraiment bien fait et mis en place. La circulation était fluide et l’ambiance très agréable. Bravo.

La programmation été très alléchante, malheureusement il faut faire des choix et faire des choix c’est exclure, donc pour ma part j’ai choisi les concerts de Féfé, Bernard Adamus et Tryo (feat Bigflo & Oli).

Bon Féfé, c’est comme toujours mon gros coup de coeur live. Ce mec est tout simplement une bête de scène. Programmé à 20h (ce n’est pas vraiment la meilleure heure), il a débuté son show en plein milieu de la fosse et a réussi la retourner avec…. son premier titre (et n’a rien lâché pendant 1h). C’est la 3e fois que je le vois sur scène et à chaque fois c’est la même chose. C’est un pur showman, je suis complètement fan, je vous conseille vraiment de le découvrir (il sera aux Solidays de Paris le week-end prochain).

En ce qui concerne Bernard Adamus, je dois avouer que je ne le connaissais absolument pas. C’est mon coloc qui m’a motivé à y aller et je dois avouer que c’était assez cool. Un peu trop régulier à mon gout, mais le bonhomme dispose d’un vrai public venu le soutenir sur la grande scène Bell pour un spectacle de plus de 1h30 assez bien réalisé. Ça mériterait que je me penche un peu plus sur ses albums, même si je pense vraiment que le rendu live de sa musique est beaucoup plus parlant.

Pour finir, j’ai eu le plaisir de venir soutenir Tryo de retour à Montréal après 18 ans. Comme tout français, je connais leurs plus gros tubes qui commencent à dater. J’aime bien leur son, mais je n’ai jamais écouté leurs albums (OK j’avoue). Du coup j’ y suis allé avec beaucoup de curiosité et franchement j’ai adoré. Le groupe est vraiment très bon sur scène, ils ont une énergie folle, échangent beaucoup avec le public (et ça j’adore), ils arrivent a proposer un show varié et bien pensé tout en nous gardant quelques surprises. On retiendra le moment où ils ont invité sur scène une personne du public pour qu’il vienne interpréter une chanson du groupe (avec bcp de maitrise !), le choix du public pour la set list, ou encore la venue sur scène des rappeurs toulousains Bigflo & Oli (programmés le lendemain) pour un feat assez puissant et un bon échange avec le public (voir la vidéo sur mon compte instagram). Bref : très belle surprise pour un groupe qui commence à dater, mais qui a su garder son énergie et son style. Je recommande également 🙂

Les Francofolies se terminent ce soir. Pour moi c’est terminé depuis jeudi, car je file en France pour les Solidays (si vous me trouvez là-bas, je vous offre une bière) avant de revenir sur Montréal pour le Festival Internationnal de Jazz !

Stay tuned 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.