Yanick Noah, le sportif devenu chanteur

yannick-noah

Sa particularité? À la fois sportif et musicien…eh oui, Yannick Noah est un joueur de tennis (et capitaine d’ailleurs) qui a remporté des succès phénoménaux et qualifié de spectaculaire! 

À 15 ans, il remporte le Championnat de France Cadet, à 16 ans il sera en demi-finale à l’Orange Bowl cadet, à 17 ans il perd en finale de l’Orange Bowl junior contre Ivan Lendl. À 18 ans, il se lance dans une carrière professionnelle de tennisman. Il participera à Roland Garros, et entrera dans les tops 10 mondial des meilleurs joueurs de tennis de la planète alors qu’il n’a que la vingtaine.

Sa carrière finira par dégringoler en 1984, d’abord pour cause de santé (pubalgie), suite à cela, il part à New York avec sa compagne Cécilia et leurs enfants, par la suite. Il continue à aligner les échecs sportifs, malgré quelques dernières réussites, il finira par arrêter définitivement en 1996.

En 1990 (d’abord parallèlement à sa carrière de tennisman), Yannick Noah se lance dans une carrière artistique et musicale, sa première oeuvre sera le tube de l’été 1991 Saga Africa. En 1993, il sort son tout premier album Urban Tribu, en 1998, il sort un nouvel album dénommé Zam Zam. Son succès musical initial reste toutefois modeste. C’est seulement en 2000 que le succès sera au rendez-vous avec son quatrième album Simon papa tara, co-écrit avec Erick Benzi et Robert Goldman.

Après plusieurs succès, Yannick Noah met son talent musical au profit de son engagement humaniste de longue date avec sa chanson Aux arbres citoyens, chanson qui touchera un grand nombre de personnes. En 2013, après de longues années de carrière, son succès descend doucement, Yannick Noah se retrouvera alors à la 23e place des classements.

Yannick Noah est également un homme d’engagement : politiquement à gauche, il soutiendra François Hollande lors des élections présidentielles 2012, s’affirmera fermement contre l’UMP (Les républicains, actuellement) et tout particulièrement à la position de Nicolas Sarkozy concernant la délinquance en France. Yannick Noah avait d’ailleurs déclaré : “si jamais Nicolas Sarkozy passe, je me casse !”. 

Il soutient également le régime politique du Cameroun, le RDPC (le parti politique au pouvoir au Cameroun), mais paradoxalement, pourtant opposé de façon virulente à l’UMP et au Front National, Yannick Noah affichera son soutien au très controversé humoriste considéré souvent d’extrême droite Dieudonné.

En guise de conclusion de cet article, je tiens à vous partager Aux arbres citoyens de Yannick Noah: