Le Trip Hop, un monde de possibilités

img trip hop 2

Dans le Bristol des années 1990, émerge un style musical planant à l’aspect mélancolique et calme. Mélange entre Hip Hop et Electronica. Le Trip Hop apparaît avec des groupes comme Portishead et leur mythique titre Glory box, Massive Attack, Tricky ainsi que DJ Shadow.

 

Le terme ” Trip Hop ” vient des journaux qui avaient certainement la volonté de classifier cette fusion des genres. La recette très simple est déclinable sous d’innombrables formes. D’abord une base de Hip Hop soutenue par une rythmique. Ensuite, toutes les influences peuvent se fusionner avec cette base : dub, house, dance, jazz, mais aussi soul, bossa nova…

 

Ce refus de l’uniformité se retrouve dans l’évolution chronologique du genre expérimental qu’est le Trip Hop. En effet, dans les années 2000 on retrouve son influence dans des morceaux de Antimatter, Gorillaz, Dub Pistols, Gotye, Selah Sue… mais aussi dans le titre Frozen de Madonna, ou plus récemment dans les balades de l’album Born to Die de Lana Del Rey. En effet, ce n’est pas simplement une musique que l’on écoute mais, une expérience auditive qui amène des émotions à l’auditeur. De nos jours, son utilisation se répend jusqu’à être intégrée dans le monde de la pub ou du cinéma. Notamment dans le film “Réparer les vivants” avec la BO composé par Alexandre Desplat qui reprend Hammers de Nils Frahm. C’est un solo de piano qui plonge immédiatement dans l’atmosphère du film.

 

L’émotion transcendante avec un côté expérimental et innovant du Trip Hop se retrouve aussi dans des paroles qui sont désabusées, qui traitent d’occasions ratées et des rythmes nourris de nombreux apports d’autres genres musicaux. L’atmosphère installée par la musique rappelle une après-midi pluvieuse dans une ville industrielle comme l’était Bristol dans les années 90. Une mélodie intemporelle qui vient creuser ses sillons d’émotion à même notre corps comme un ouvrier puisant et transformant la terre à la seule force de ses bras.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.