Bigflo & Oli, gendres idéaux ?

bigflo

Bigflo & Oli, c’est le nouveau duo de rappeurs en vogue du moment. Pas de grosses chaînes en or, de voitures de luxe ou de groupies dénudées, seulement des rimes, des titres a texte et un accent Toulousain plutôt marqué.

De leur vrai nom Florian et Olivio, les deux frères ont commencé dès leur plus jeune âge à apprivoiser la musique tout autant que la pratiquer, en jouant entre autres de la trompette et de la batterie en Conservatoire. En 2000, ayant respectivement 7 et 4 ans, ils se découvrent une passion pour le rap en écoutant en boucle le titre « J’voulais » de Sully Sefil. Tout d’abord en publication sur Youtube, ils se lancent peu à peu dans le rap en misant sur le freestyle, mais également les battles leur permettant de laisser libre cours à leur imagination et de tester leur rythme, leurs rimes.

Ils feront dans les années 2010 la première partie d’artistes reconnus dans l’industrie musicale urbaine comme La Rumeur ou encore Sexion d’Assaut, crédibilisant d’autant plus leurs ambitions futures et leur souhait d’avoir une réelle place dans le paysage du rap français.

Après quelques featurings en indépendants, ils sortiront en 2015 leur premier album, « La cour des grands », devenant les plus jeunes rappeurs à être certifiés disque d’or dans l’hexagone. Considérés par l’opinion publique comme la relève d’IAM, comme un avenir au sein d’un rap intelligent et à la fois léger, ils multiplieront les scènes avant la consécration de leur second album…

« La vraie vie », sorti en 2017, leur donnera en effet la visibilité et la reconnaissance de leurs pairs, mais également du public. Ils s’offriront pour cet opus la participation prestigieuse de Stromae sur le titre Dommage, de Busta Rhymes, ou encore de Joey Starr. Autant dire que les deux frères savent apprécier les artistes de qualité. 3 mois après sa sortie, l’album sera distingué par un disque de platine, fait ne venant que confirmer le succès musical rencontré.

Leur rap, leurs sonorités, s’inscrit dans l’amour de la langue française, des mots, de la syntaxe, des joutes verbales. Nous avons notamment pu le voir de manière moins formelle lors d’une vidéo tournée avec le célèbre YouTubeur Squeezie à l’occasion de laquelle une chanson a été créée par le trio sous forme de challenge en utilisant des mots rares du dictionnaire.

Ils se plaisent à laisser leur auditoire lire entre les lignes de leurs effets de style, ou encore raconter une réelle histoire, pratiquant ainsi le storytelling a l’occasion de plusieurs titres comme notamment « Alors alors » ou « Dommage ».

Leur communication est basée sur le partage constant, qu’il ait lieu sur les réseaux sociaux dits classiques (Instagram, Twitter, Facebook, Snapchat) ou encore sur Youtube où leurs journées sont racontées au public en face cam notamment à l’occasion de leur tournée. Ainsi, bien plus que des rappeurs, ce sont avant tout des spreaders – comprenez littéralement partageurs – ou encore de véritables Youtubeurs.

Ils participeront notamment à la bande originale du film Brice de Nice 3, et fonderont en 2017 leur propre marque de vêtements, nommée « Visionnaire ». C’est en véritables businessman que les deux frères s’inscrivent, tout en ayant l’air de ne pas y toucher.

visionnaire

Le message global véhiculé par Bigflo et Oli se veut positiviste, loin du clash ou des idées alarmantes que peut d’ordinaire véhiculer le rap français. Leur ton, leur accent, leurs soundtracks, se veulent légers, permettant au mieux de faire passer leur message fait d’une expression écrite et orale quasi parfaite… Ce qui peut d’ailleurs expliquer leur succès, pratiquant un rap qui ne fait de mal à personne et qui permet d’être conscient sans être pessimiste. Un fait assez rare pour être souligné dans cette industrie à l’époque d’une mode aux clashs, à une vulgarité malheureusement habituelle, et à une banalisation du comportement anti-social. En somme, Bigflo et Oli est une sacrée bouffée d’air frais nous venant de Toulouse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.