Le rappeur espagnol Morad et son titre Normal

Morad 2020

Né en 1999, Morad, originaire de Barcelone est un rappeur espagnol. Actif depuis quelques années, il commence à se faire remarquer, notamment depuis M.D.L.R un morceau qui lui a apporté une visibilité plus grande qu’auparavant.

La sonorité de la langue espagnole apporte une musicalité naturelle à son travail, en plus de ses capacités évidentes. Dans Normal, (clip ci-dessous) un de ses sons les plus récents, la longueur du morceau et l’ambiance qui en ressortent rappelle une complainte qui s’étend au fur et à mesure que le temps passe et que l’on avance dans le clip. Il y a également un thème très répétitif qui donne l’impression de tourner en rond. Même sans comprendre l’espagnol, on peut ressentir le fond de la chanson. Un quotidien routinier et sans beaucoup d’espoir. C’est sombre, et encore une fois c’est comme si Morad exprimait le fait d’être pris dans un cercle vicieux.

En saisissant deux ou trois mots à gauche et à droite, on peut avoir une idée de la signification du texte. Celle que ce quotidien soit la normalisation d’une vie sans véritable issue.

Ce qui va finalement à l’encontre de la réalité puisque le jeune rappeur à pu faire quelques featurings avec des rappeurs français, exportant sa musique au-delà des frontières espagnoles, cassant l’idée d’une issue inexistante. Lacrim et Jul font partie de ceux avec qui il a partagé le micro. On peut écouter ces morceaux, De Aqui Pa Ya et Vatos Locos disponibles partout sur le NET.

La manière dont le clip est filmé nous renvoie encore et toujours à cette action fermée, de tourner en rond en nous donnant l’impression d’être mobiles, en choisissant différents angles de vue et stratagèmes techniques, pour au final rester au même endroit.

Une chose qui distingue Morad des autres rappeurs hispanophones, c’est son visuel et son ton très brut, terre à terre, sans artifices ou images ultra soignées, à la pointe de la mode, que l’on est habitué a voir sur bon nombre de rappeurs “latinos”. Du moins ceux qui sont extrêmement populaires. Il va droit à l’essentiel que ce soit dans son attitude ou dans son répertoire.