Laissez le MaMA Festival réchauffer votre mois d’octobre

« Octobre tiendra sa revanche » chante Cabrel en 1994. En 2020, c’est toujours ce que l’on espère. Un mois d’octobre qui renaît de ses cendres, qui nous laisse libre d’aller danser et de célébrer la musique. C’est ce que souhaite le MaMA Festival, qui aura lieu à Paris, les 14,15 et 16 octobre 2020.

Une affiche pointue

Altin Gün, Birdy Nam-Nam, Christine & The Queens, Christophe, Clara Luciani, Eddy De Pretto, Flavien Berger, Hamza, Laurent Garnier, Lomepal… Nombreux sont les artistes que le MaMA festival a vu défiler. Tout particulièrement, y sont appréciés les artistes émergents de la scène musicale française ou francophone. Offrant chaque année une programmation aventurière, qui ne s’arrête pas à un genre. Et 2020 n’est pas en reste. Parmi les 47 premiers noms annoncés, on retrouve déjà du rock, de la pop, du rap, du folk, de l’électro… Al Qasar, Film Noir, L’Eclair, Luidji, Michel, Terrenoire, 100 Blaze, Crystal Murray, Lee-Ann Curren, Naive New Beaters, P.R2B, Bonnie Banane, Musique Chienne, SHERELLE, Yassine Stein… Ce petit bout de programmation déjà énorme sera entièrement complété le 15 septembre.

Un festival de quartier

« Nous sommes venus à Paris. Nous sommes même venus au centre de Paris –enfin, de notre Paris, le Paris des musiques populaires, le Paris des musiciens et de la nuit. » peut-on lire dans l’édito de l’édition 2010. Né à Bourges, le festival rejoint la capitale dès la seconde année. Et pas n’importe où, pas n’importe comment. Il s’agit d’un festival itinérant, où chacun est libre de son parcours. Pas moins de huit scènes sont investies autour des boulevards qui serpentent joyeusement aux pieds de la Butte Montmartre. De la Machine du Moulin Rouge à la Cigale en passant par le Bus Palladium, l’itinéraire parcourt les salles mythiques de ce quartier, bouillonnant de musique et de fête.

De la musique, mais pas que !

Le MaMA festival, c’est plus de 130 concerts, mais aussi plus de 150 conférences. Réservées aux professionnels, qui pourront assister au « plus grand rassemblement français de la filière musicale en France ».  Cette année, les thèmes s’articulent autour de la question « Et maintenant, où va-t-on ? ». Etats des lieux de l’industrie post-COVID-19, conséquences à long terme, solutions et perspectives sont à l’affiche. Entre parcours thématiques, showcases, apéros, ateliers ou rencontres, le programme risque d’être riche. Là encore, les endroits choisis sont des incontournables du quartier. L’Elysée Montmartre, le Trianon, le FGO-Barbara ou encore le Lycée Jacques Decour accueilleront les rendez-vous.

Concerts, nouveautés, débats, le MaMA festival réussi le joli projet de s’implanter dans un quartier riche d’histoire et d’en refléter la personnalité, tout en restant tourné vers l’avenir. Un événement à ne manquer sous aucun prétexte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.