Hier soir à Paris…

peace-paris

Hier soir à Paris…

Jamais je n’aurai pensé que ces quelques mots prendraient soudainement une tout autre symbolique pour moi.

Assister à des concerts et l’une des choses que j’aime le plus au monde. Découvrir des artistes que j’admire pratiquer leur art sur scène, au milieu d’une foule de passionnés comme moi. En live, il n’y a pas de triche possible, tout n’est que partage, émotions, générosité, solidarité, sincérité…

Wagner disait “La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots”. Aujourd’hui les mots me manquent, mais l’envie reste. J’ai créé Hier Soir à Paris pour partager avec vous toutes mes aventures nocturnes, je les trouvais tellement incroyables que je ne pouvais les garder pour moi. Au fil du temps le blog a beaucoup grandit, il a beaucoup changé, il m’a permis de rencontrer des artistes que j’admire énormément, de pouvoir faire des sessions avec eux, de pouvoir me lier d’amitié avec toutes ces personnes de l’ombre qui partagent la même passion que moi pour la musique, de découvrir plein de nouveaux artistes et d’échanger avec vous, avec toujours autant de passion.

Mais au tout début, le blog n’était qu’un endroit personnel où je vous racontais ce que j’avais vécu dans une salle de concert, la veille.

Suite aux récents événements, j’ai décidé de suivre le chemin de plusieurs de mes confrères et de rendre hommage à toutes les victimes en partageant de nouveau mes souvenirs de concerts jusqu’à la fin du mois, car c’est ce dont je veux me souvenir. Je ne veux pas sombrer dans la peur.

Je les republierai donc sur ma page Facebook et sur mon compte Twitter, mais sachez que tous mes Live reports sont également disponibles ici. Si vous aussi vous voulez vous replonger dans toutes ces soirées qui vous ont fait vibrer, n’hésitez pas à partager vos plus beaux moments sur les réseaux sociaux ou dans les commentaires.

Dans cette même démarche, je vais également lancer un concours pour vous offrir 2 places pour le concert de Sirius Plan au Divan du Monde ce mardi 24 novembre 2015.

Salle parisienne, tu m’as fait pleurer, tu m’as fait rire, tu m’as terriblement ému, tu m’as rendu malade et parfois même en colère, mais je t’aime tellement que rien n’y personne ne pourra nous séparer <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.