Lady Gaga et Rain On Me le deuxième single de son prochain album Chromatica

Lady Gaga 2020

Je n’y croyais plus. Sincèrement, j’étais persuadée que Lady Gaga s’était détachée de ce qui me plaisait le plus chez elle, mais surtout, je m’étais convaincue qu’elle avait définitivement changé la direction de la route musicale qu’elle avait jadis empruntée. Jamais plus sa musique ne me transcenderait, jamais plus je ne pénètrerais dans son univers fou et merveilleux et jamais plus sa voix ne sonnerait comme l’alarme de l’évidence.

The Fame, The Fame Monster et Born This Way n’auront pas de successeur. Artpop sonne faux et Joanne est fade, sans vie, lorsqu’on considère l’ensemble de sa discographie. Malgré l’ampleur de ma déception, et ma désillusion totale, que A Star Is Born n’avait pas réussi à défier, et que Haus Laboratories sa marque de maquillage m’ait laissée perplexe, quelque chose dans mon coeur s’est réveillé lors des premières images promotionnelles du single Stupid Love. Des images saturées de couleurs aux tons acidulés, un côté japonisant, presque tiré du manga, un souci du détail digne de la nervosité d’un perfectionniste mais surtout une folie et une ingéniosité qui transpercent la rétine pour aller tout droit au cerveau.

Lady Gaga 2020

Lady Gaga 2020

Lady Gaga 2020

J’ai beau n’avoir rien écouté de l’album hormis les deux singles de promotion, je reste persuadée que Chromatica sera spécial. Le travail monstrueux et minutieux sur la communication de LG6 et sur l’univers qui le constitue est époustouflant. Lady Gaga est en train de nous dévoiler tout un concept, toute une construction, un monde entier créé par ses soins et son équipe. Ce qu’elle n’avait pas fait depuis Born This Way. Artpop était tout aussi poussé et réfléchi mais difficile de s’y identifier et d’en apprécier entièrement les morceaux qui étaient probablement trop conceptuels pour beaucoup, moi y compris. Joanne était trop simple, trop intime peut-être mais surtout trop vide, lisse sans aspérités auxquelles s’accrocher.

Rain On Me m’a chamboulée avant même sa sortie. Remplie d’espoir par toutes ces images, par les promesses portées sur l’album et par mon amour pour Lady Gaga, un featuring avec Ariana Grande ne pouvait être que bon. Une claque. C’est l’effet que ça m’a fait. Le clip est indissociable du morceau. Robert Rodriguez, le réalisateur qui a déjà travaillé avec Lady Gaga sur des films comme Sin City et Machete, l’a réalisé. C’est une véritable oeuvre d’art. Entre science-fiction et comics, dans une ambiance futuriste et apocalyptique sur une planète inconnue, on ne sait plus si l’on regarde un film ou un clip. On est immergés dans Chromatica. Rien n’est laissé au hasard et le moindre recoin de l’image est utilisé. Les costumes, les décors, la lumière, la chorégraphie et les différentes séquences sont magiques. Le clip donne vie à la chanson et la chanson donne vie au clip. C’est l’osmose parfaite.

Il ne pouvait pas y avoir meilleure introduction. Rain On Me dégage quelque chose de tellement fort, qu’il donne tout son sens à Stupid Love. Le ton, l’univers, l’esprit, les paroles, tout est lié et se mélange pour former un avant-goût de ce que sera Chromatica. Plus qu’une simple chanson, ROM fait partie d’un tout, c’est le maillon de la chaîne qu’est l’album tant attendu.

Lady Gaga explique lors d’une interview avec Zane Low, que pour Rain On Me, Ariana était l’invitée idéale, non seulement par son talent mais aussi par ce qu’elle a pu vivre de difficile et de gratifiant personnellement et professionnellement ces dernières années. Cette chanson est basée sur le fait que même lorsqu’on touche le fond et qu’on vit les pires choses, au moins on est en vie, et alors il faut se relever et se battre. D’où le refrain “I’d rather be dry but at least I’m alive, Rain on me” qui fait également référence aux moments où Lady Gaga buvait au point de ne plus rien ressentir, jusqu’à ce qu’elle se relève et se batte pour avancer. Elle précise que ce titre a plusieurs significations et que chacun est libre de l’interpréter à sa façon.

Chromatica sort vendredi 29 mai et le Chromatica Ball, sa nouvelle tournée est prévue pour Paris le 24 juillet au Stade de France. D’autres dates sont disponibles. Si vous souhaitez en savoir davantage sur Lady Gaga et sur sa carrière vous pouvez lire notre article sur ce sujet en cliquant ici.

Une réflexion au sujet de « Lady Gaga et Rain On Me le deuxième single de son prochain album Chromatica »

  1. Ping : Chromatica de Lady Gaga, un album en demi-teinte - Hier Soir à Paris, Demain à Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.