Nekfeu, rappeur lisse ou mauvaise graine ?

Nekfeu-cover

« J’aimerais être contemporain autant qu’intemporel », clame Nekfeu dans Plume, l’un de ses plus beaux titres. Ken Samaras, 26 ans, est aujourd’hui au-devant de la scène urbaine française. Rappeur et acteur, il est membre du groupe S-Crew et appartient notamment aux collectifs 5 Majeur, 1995 et L’Entourage.

Ayant un père fonctionnaire d’origine grecque et une mère assistante de direction écossaise, il grandira dans une famille de classe moyenne dans la banlieue Niçoise jusqu’à ses 15 ans, puis dans le XVe arrondissement de Paris. Tout d’abord surnommé Nek par ses amis (envers de Ken), mais aussi rebaptisé « fennec » au collège par ses camarades d’origine algérienne, il se forgera très rapidement l’identité qui deviendra son nom de scène : Nekfeu.

Il démarrera le rap en 2007, membre du S-Crew, de 1995, et 5 Majeur 8 au sein du collectif parisien L’Entourage. Il prit part à de nombreux rap contenders, sortes de battles a capella ou des MCs s’affrontent en punchlines. Nekfeu se fera notamment remarquer lors du duel l’opposant à Logik Konstantine.

Au sein de ses groupes, il publiera des albums, mais aussi des EP. Avec le S-Crew, il signera en 2010 l’EP Même signature, ce qui permettra peu à peu de se faire un nom au sein de la scène parisienne underground. En 2011, il sortira avec 5 Majeur un projet éponyme, puis dans la foulée un EP avec le collectif 1995, nommé La Source. En 2012, il publiera l’EP Métamorphose avec le S-Crew, un EP intitulé La Suite avec 1995, pour sortir au final leur premier album, Paris Sud Minute le 31 décembre de la même année qui leur vaudra le prix du Meilleur Album de Musique Urbaine aux Victoires de la Musique. Il sortira la même année avec le S-Crew l’album Seine Zoo, et deux ans plus tard Jeunes Entrepreneurs, album en collaboration avec L’Entourage. Cette multiplication de collaborations fera émerger le talent du rappeur pour les mots, les textes à sens, et les punchlines savamment réfléchies.

Le 8 juin 2015, sortira son premier album solo qui fit rapidement l’effet d’une bombe sur la scène musicale française : Feu. On lui devra plusieurs singles tels que Égérie, On verra, qui atteindra plus de 56 millions de vues sur YouTube, Tempête, ou encore Ma dope. En à peine un mois, son album occupera la première place des charts et le 2 juillet 2015, il annoncera sur ses réseaux sociaux la certification disque d’or de son album.

Nekfeu

Le premier jour du mois de décembre 2016 sortira Cyborg, dont il annoncera la parution surprise lors du concert de clôture de sa tournée Feu Tour, à l’AccorHotels Arena de Bercy. L’album sera d’abord disponible sur les plateformes de téléchargement, avant de sortir dans les bacs quelques jours plus tard. Cet opus est à ce jour certifié double disque de platine et nous offre des pépites telles que Mauvaise Graine, Humanoïde ou encore Squa. Il y renforce sa réputation de rimeur, au sens traditionnel du terme, remémorant l’âge d’or du rap français.

Nekfeu n’est pas dans la trempe des hits d’aujourd’hui, mais fait davantage figure d’artiste engagé, à textes, dont les morceaux font l’objet d’une véritable démarche idéologique. Jouant avec les rimes et les beats, il est rapidement devenu un artiste incontournable en France, alors que ses débuts se cantonnaient à des contenders. Il sera très intéressant de le voir évoluer prochainement, tant dans les rythmiques que dans la composition des textes, à l’heure où l’on ne cesse de répéter que « le rap, c’était mieux avant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.