Trois femmes à absolument écouter en 2020

070 Shake 2020

Quelle meilleure période que début 2020 pour prendre un nouveau départ ? Découvrir de nouvelles choses, changer sa vision de la musique, la voir évoluer, constater sa force ? Écouter de nouveaux artistes est toujours une activité enrichissante, à condition de tomber sur les bons. Et non ce n’est pas évident, il faut en trouver qui correspondent à nos goûts, nos attentes, c’est si subjectif que cette entreprise peut s’avérer délicate voire décevante. On tombe sur un nouvel artiste par hasard, malgré nous, sans trop savoir à quoi s’attendre. Souvent ce qu’on entend ne fait pas tout. On apprécie un artiste pour sa musique certes, mais c’est aussi pour tout ce qu’il y a derrière ou à côté. Ce qu’il ou elle dégage, son univers, son charisme, et lorsqu’il choisit de les exposer, ses valeurs, son engagement, sa personnalité …

Seulement ces critères varient selon chacun, au point que tous ne s’y retrouvent pas. Après tout c’est ce qui fait la diversité. Avec la sélection non exhaustive que je vous propose, j’espère réussir à vous partager des coups de coeur. Par chance, vous adhèrerez au moins à une des trois sur lesquelles j’ai jeté mon dévolu ces derniers temps.

Commençons fort avec 070 Shake une jeune artiste de 23 ans qui faisait partie d’un collectif nommé 070 avant de se lancer en solo. Elle se fait aussi surnommer Dani Moon. Originaire de l’état de New York aux États-Unis, elle nous livre des morceaux à la fois doux et agressifs. La fluidité dans son travail est impressionnante tout comme son univers. Encore peu connue, il est ardu de creuser un peu son personnage, ou d’en savoir plus sur elle directement. On sent tout de suite, dans ses chansons que la musique est pour elle un moyen d’expression, dont elle tire le meilleur parti. Son chant ou son flow, qui sonnent parfois comme des cris de rage nous en mettent plein les oreilles. I Laugh When I’m With Friends But Sad When I’m Alone est un bon échantillon de la trame musicale de 070 Shake. Lors de l’interprétation de ce titre pour Colors Studios (ci-dessous) on a l’impression d’assister à un véritable spectacle, avec pour seul décor les murs mats du studio et la chanteuse.

Sa gestuelle, son style vestimentaire, la manière dont elle se tient, tout dégage quelque chose de très fort. Le micro installé en face d’elle semble être un accessoire autour duquel elle tourne, auquel elle raconterait une histoire. On sent qu’elle vit pleinement sa performance et qu’elle va chercher naturellement toute une attitude, si singulière. Son premier album Modus Vivendi est sorti en janvier dernier. Guilty Conscience (ci-dessous), Rocketship, Microdosing, Morrow ou Terminal B sont pour moi les meilleurs du projet qui est dans l’ensemble excellent. Je vous conseille aussi ses morceaux Mirrors, Trust Nobody, Somebody Like Me ou Honey.

Shygirl est la seconde personne que je tenais à inclure dans ce top 3. Pour le coup, je n’aime qu’un seul de ses morceaux, mais il en vaut je pense au moins dix autres. BB est un des quelques singles qu’elle a pu faire jusqu’aujourd’hui. En soi, je n’ai pas besoin d’en dire tant que ça. C’est un morceau plutôt simple, que certains pourraient qualifier de répétitif ou de trop envahissant. Ce qui me plait dans BB c’est le mélange entre la voix de Shygirl et l’instru qu’elle lie à l’aide de son interprétation. J’arrive très bien à voir les défauts que ce titre a mais impossible de ne pas l’aimer. C’est un morceau qui prend des risques, qui est audacieux, d’un genre inhabituel qui m’intrigue. Le clip ne me transcende pas, il n’apporte rien à la chanson et est très ennuyeux.

Pour la troisième place, je veux vous parler de Chrsitine and the queens, une chanteuse et danseuse française née en 1988, connue au delà de la métropole. J’apprécie particulièrement son inventivité et tout ce qu’elle sort (à peu de choses près) me laisse systématiquement sans voix. Chantant à la fois en anglais et en français, elle en est à environ six ans de carrière et a travaillé avec des artistes comme Booba ou Charli XCX. On peut dire sans crainte qu’elle emprunte à la pop et au funk, mais son style reste éclectique. Christine et Saint-Claude sont les titres qui ont le plus participé à sa popularité et qui lui ont entre autre valu une nomination au BRITs 2017 Nomination. Christine and the queens est l’une des rares musiciennes françaises à s’exporter aussi facilement. Chris, comme elle aime qu’on l’appelle depuis la sortie de son album du même nom -que je vous recommande sans hésitation- sort en ce moment un EP La vita nuova sans aucune promotion ou pub avant sa date de sortie comme elle l’explique lors de son passage sur le plateau de l’émission C à Vous. Un film d’un quart d’heure illustre ce projet, tourné à l’Opéra Garnier. People I’ve Been Sad dont la meilleure version live est pour moi celle de Colors Studios (ci-dessous) et Je disparais dans tes bras sont les morceaux les plus effarants. Si on remonte un peu plus loin je retiens notamment 5 dols, Comme si, ou Girlfriend.

Ma liste des meilleures artistes féminines à garder à l’oeil est terminée. Bien entendu d’autres interprètes auraient pu se retrouver dans cet article, mais ne pouvant pas tous vous les présenter au vu de leur nombre, j’ai jugé sage de faire un choix plus restreint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.