Ninho, l’enfant qui savait (partie 2)

Ninho 2020

(Note : Cet article est en 2 parties, pour lire la première, cliquez ici)

Personne me regarde dans les yeux, Comme le soleilSoleil, Ninho

Suite du double article consacré à Ninho. Vous pouvez accéder au début ici. Il est une des figures de proue du rap français, et a toujours su qu’il réussirait, pas forcément à ce point. Il repousse toujours ses limites, est ultra productif et compte 5 projets à son actif, en plus ou moins cinq ans. Dans la première partie, nous nous attardons sur son parcours, son ascension et sa discographie, tandis que cette fois-ci, nous aborderons plutôt son processus créatif et sa musique à proprement parler. Enfin, une section sur son image et une autre sur son actualité cloront le tout.

INFLUENCES ET INSPIRATIONS

Le jeune rappeur n’est pas très explicite quant à ceux qui l’ont poussé à faire de la musique. Il dit simplement qu’un de ses cousins aurait rappé devant lui, petit. Ce qui lui aura donné envie de faire de même. Pareil pour d’autres, “grands du quartier”. Toutes ses références sont donc anonymes. Il explique que le rap en général l’a influencé, que ça lui a tout de suite plu, et que c’est comme ça qu’il s’est décidé à s’y mettre.

TEXTES ET PUNCHLINES

Ça ne transparait pas dans sa façon de parler, mais NI produit des textes extrêmement riches en vocabulaire. Il raconte beaucoup en créant des phrases qui vont droit au but. C’est le roi de la punchline (phrase-choc dans n’importe quel domaine artistique), il en use à tire-larigot et les maitrise parfaitement. Il sait doser, assez pour que si on n’est pas attentif, on ne les visualise pas forcément. Ninho tient à ce que ses paroles interrogent, frappent. Il ne se revendique pas du rap conscient qui se veut engagé, voire politique, ce qui ne l’empêche pas de faire attention a ce qu’il dit. Aucun doute sur le fait qu’il jongle avec les mots sans aucune difficulté. Les punchlines sont inextricables du rap. Réutilisées à toutes les sauces, parfois même malmenées, car hors contexte ou mal comprises, elles sont d’une importance immense. En voici quelques exemples, certains effets massue, d’autres plus amusants.

  • Sors les armes, les pétasses, On va faire de la promoPromo, Ninho et Damso
  • Au pays du bleu blanc rouge, J’arrive en noir c’est un handicapMalcolm, Ninho
  • J’suis reparti avec de la haine, J’voulais leur donner de l’amourBig Pac, Ninho
  • Elle sait qu’on est moches, Elle enlève le M, rajoute un P, elle regarde nos pochesOutro, Ninho
  • Le savoir est une arme et j’avais des munitions plein la têteGoutte d’eau, Ninho

Pour bien saisir l’enjeu et la signification de ces extraits, vous pouvez facilement trouver des analyses sur Internet, parfois même par des experts linguistes ou des philosophes spécialisés dans la musique ou la culture urbaine. Je vous laisse un exemple avec une certaine Benjamine Weill, c’est très intéressant.

 

COLLABORATIONS

Les featurings sont pour Ninho un véritable plaisir. Il affirme ne partager un titre qu’avec quelqu’un qu’il apprécie et estime, mais surtout, dont il aime le travail. S’il retrouve un artiste en studio c’est pour le talent dont il fait preuve. La majorité des hits de Ninho sont des collaborations, que ce soit lui qui invite quelqu’un d’autre (détails dans le premier article) ou quelqu’un d’autre qui l’invite. “Ca me permet de rester dans l’actualité et de rester visible pendant la préparation d’autres projets” explique-t-il lors d’une interview. Aucun de ses feats ne descendent en dessous de cinq millions de vues sur Youtube, et un des plus vus est Air Max, aux côtés de Rim’K qui cumule plus de cent millions de visionnages. Elle est bonne sa mère avec Vegedream avait également très bien fonctionné à sa sortie. Le Grand Bain sorti récemment où il est invité par Dadju est absolument superbe, Prêt-à-partir avec SCH était aussi excellent et enfin 6.3 avec le marseillais Naps forment la liste de ceux que je préfère, à vous de vous faire la vôtre ! Vous avez encore l’embarras du choix, il en existe plusieurs dizaines.

PLUS GROS SUCCES

En solo Ninho sait également y faire. Du sentimental, au plus sombre, ses hits sont variés. Il faut savoir que son public est constitué à 50% de femmes, et qu’à ses concerts la foule est hétéroclite. Campagnards, citadins, jeunes, moins jeunes, cette diversité ne justifie pas son nombre de succès, mais nous donne une idée plus précise de l’auditoire qu’il vise, même si ne l’oublions pas, il ne cherche ni à plaire, ni à faire dans la tendance, mais à créer ce qui lui plait, en se contentant de suivre la vague du moment. Voici une sélection de ses plus gros morceaux, sans ordre particulier.

  • Mamacita
  • Dis moi que tu m’aimes
  • Lettre à une femme
  • Goutte d’eau
  • La vie qu’on mène
  • Rose
  • Un Poco
  • Zipette
  • Tout ira mieux

Pour ce qui est de son image, Ninho ne met pas tant l’accent que ça dessus. Comparé a SCH par exemple qui a très clairement une attitude et des signes qui le distinguent des autres rappeurs ou les Daft Punk avec leurs têtes de robots, pour aller dans un autre genre, on ne peut pas dire que NI se démarque tant. Je dirais que dans le rap, c’est rare, mais pas impossible de voir des artistes qui ont chacun leur touche personnelle. C’est plutôt un tout, une attitude et des symboles généraux légèrement revisités par chaque rappeur.

C’est plus ou moins la même chose pour les clips. Ils sont réalisés avec soin et moyens, ils sont là, mais visuellement, rien ne se détache. Rien de global qui nous ferait dire “Ça c’est du Ninho !”. Je ne trouve pas ça dommage ou manquant, Ninho nous transmet déjà tant rien qu’à l’écoute, que ce n’est pas dérangeant. Le lexique qui lui est propre suffit à nous le représenter, à le reconnaître. Le fait que son image ne soit pas travaillée (à part porter le tralala habituel en Gucci, Versace et que sais-je) nous laisse aussi plus de liberté pour placer nos propres images sur sa musique. Seule subtilité que j’ai pu remarquer, c’est un détail de la pochette de M.I.L.S 3, où dans le reflet des lunettes du rappeur, en zoomant on peut le voir regarder ses paumes de mains, comme s’il lisait son avenir.

Ninho 2020

ACTUALITES

Dernièrement, NI a sorti un titre solo Problèmes du matin. Il participe aussi à la compilation 91 All Stars sur le titre La Zone. Ce projet qui n’est pas encore sorti est initié en grosse partie par le groupe MMZ, a pour but de réunir les plus grands de l’Essonne avec Disiz pour ne citer que lui.

Nous arrivons à la fin de cet article, qui j’espère vous aura appris de nouvelles choses. Ninho est un rappeur complet, tout comme ces deux écrits, du moins c’était mon objectif. Merci d’être allé jusqu’au bout !