Radio Elvis : Ces garçons-là, le clip !

Radio Elvis 2018

Vous vous rappelez Radio Elvis ? Le trio qui nous faisait voyager dans le désert et les montagnes avec son album Les Conquêtes ? Les voilà qui reviennent avec un nouveau single Ces garçons-là ! Plus conquérants que jamais, armés de bons accords, de bonnes sonorités mais aussi d’une épée et d’une capote de corrida, vous allez comprendre…

Dans leur premier album, Pierre Guénard, Colin Russeil et Manu Ralambo évoquaient des voyages inspirés de lectures comme Saint-Exupéry ou Jack London. Là, ils changent de registre, signant leur passage à l’âge adulte sous la plume de Pierre Guénard :
« Je n’avais qu’une idée en tête,
Toucher la fille et puis partir,
Montrer quel garçon j’allais être,
Je voulais juste m’en sortir »
Comme on dit, ça sent le vécu… le morceau semble aborder celui d’une pression patriarcale à la fin de l’enfance.

Le single est accompagné du clip fraîchement dévoilé. Le réalisateur Morgan Simon y met en scène l’idée d’un « rite de passage » et le malaise susceptible de saisir quiconque s’apprête à en finir avec l’enfance pour entrer dans l’âge adulte. La métaphore ? Celle de la corrida. Original, non ? Un jeune homme se prépare à affronter un taureau. C’est « sa première fois… » Famille et collègues sont là, accentuant le malaise. Et la difficulté. Le réalisateur, Morgan Simon, commente : « J’ai voulu filmer la sensibilité d’un jeune homme au coeur d’un milieu cerné par le masculin, ce que l’on peut désigner comme l’apparente virilité. »

Evidemment, aucun animal n’a été maltraité durant le tournage.

 

L’album éponyme sortira le 9 novembre prochain sous le label PIAS. Radio Elvis le présentera le 15 novembre lors d’un concert à la Maroquinerie de Paris.

Découvrez le réalisateur Morgan Simon, auteur du court-métrage “Essaie de mourir jeune” nommé aux César 2016 en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.