La boulversante révèlation Eddy de Pretto

Le chanteur Eddy de Pretto est l’un des chanteurs français les plus médiatisés du moment. Portrait.

Artiste Multi face

Une coupe au bol, une moue boudeuse, des baskets lourdes, une silhouette frêle et un portable. Difficile de ne pas remarquer Eddy de Pretto. Ce jeune homme âgé de 25 ans venu de Creteil, en banlieue parisienne, ne vous dit peut-être rien. Et pourtant, il est la révélation française de ces derniers mois. Depuis l’enfance, Eddy suit des cours de chant, de théâtre, de piano. Il poursuit sa formation des arts de la scène dans une école parisienne. Il commence sa carrière sur le petit écran avec des apparitions dans des courts métrages. En 2016, il remporte le prix Inoui aux printemps de Bourges où cours duquel il propose ses compositions.

Mélancolie torturée

Un an après, il sort son premier Ep nommé Kid. Ses influences dans sa création sont éclectiques allant de Nougarro à Kanye West en passant par Barbara et Franck Ocean. Sa première chanson promotionnelle “Fête des trop” est un ovni bouleversant. Dedans il y aborde une jeunesse mélancolique et torturée. On peut voir un clip très esthétique et bouleversant filmé devant un miroir avec son portable. On y cerne la solitude, la simplicité, Eddy danse. Le texte est saccadé, il nous attire l’oreille. Entre Brel et Stomae, De Pretto parle de ses “amants, des garçons de passage”. Troublant, Eddy est mystérieux.

Auteur sincère

En 2018, le jeune Eddy sort enfin son album Cure avec la maison de disque Universal. Dans ce projet, les chansons sont fidèles à Fête de trop. Saccadés, bouleversantes et avec du sens. On y découvre la pépite Kid dans lequel il aborde un sujet bien trop rare. L’injonction à être un homme fort et viril. Eddy continue sa lancée avec Normal ou encore Mamere. Dans lequel il aborde les relations avec sa mère. Eddy possède dans ce premier album un univers nouveau, des thématiques nouvelles. Il fait partie de ces nouveaux chanteurs qui donnent la voix à une nouvelle génération de jeunes en proie aux doutes à cause de leur différence.

Tournée jusqu’en 2019

Son album est un succès. À sa sortie, il se classe Numéro un passant devant Grand Corps Malade. Il est nommé aux révélations de la victoire 2018 et il enchaîne les plateaux de télévision. Il chante muni de son portable en guise d’instrumental. Fidèle à lui-même, le jeune homme aborde son homosexualité, mais il n’est pas “un porte-drapeau”. Il est artiste et se veut le plus sincère possible.  Pour cet été, Eddy va enchaîner les concerts il sera notamment aux Solidays le 22 juin ou encore aux Francofolies le 14 Juillet. Il enchaîne de nombreuses dates en France et à l’Étranger jusqu’en mars 2019 au Zénith de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.