#SoutenezNosScènes : signez la pétition !

soutenez-nos-scenes

Alors que nous souffrons encore tous de la COVID-19, l’étendue des dommages causés par la pandémie ne cesse de prendre de l’ampleur. Saviez-vous qu’une étude récente de l’industrie indique que 96 % de l’industrie musicale indépendante au Canada, dont plus de 90 % des salles de concert indépendantes, disparaîtront dans quelques mois en l’absence d’un programme d’aide financière adéquat. 

“Qu’est-ce que cela signifie ? Ceux qui se réjouissent d’avoir une culture unique, éclectique et effervescente peuvent cesser de se réjouir. Ceux qui aspirent à découvrir de nouveaux artistes qui ne sont pas encore soutenus par les multinationales peuvent arrêter de se languir. Ceux qui gagnent leur carrière, modestement ou non, en parcourant notre immense pays et en donnant de l’inspiration et du sens aux foules de St. John’s à Tofino, cesseront d’inspirer”, déclare Jon Weisz, fondateur d’Indie Montréal, cofondateur de franconnexion.info et à la fois fondateur et directeur général des Scènes de Musique Alternatives du Québec, l’association représentant les petites salles de la province de Québec.

Face à ce constat inquiétant, des centaines de salles de concerts, d’agences de spectacles, de promoteurs/diffuseurs indépendants, de sociétés de production et de festivals de musique indépendantes de partout à travers le Canada se sont regroupées, en consacrant des milliers d’heures de leur temps et des ressources immesurables pour lancer le mouvement #SoutenezNosScènes chapeauté par la Coalition Canadienne des Scènes Indépendantes (CCSI).

La CCSI demande au gouvernement fédéral d’engager un financement d’urgence substantiel et un plan de relance économique pour les entreprises indépendantes travaillant dans le domaine de la musique live – y compris les salles de concert, les agents de spectacles, les promoteurs/diffuseurs et autres – qui constitue un sous-secteur de la culture canadienne non financé par le gouvernement (ce qui a créé des modèles économiques précarisés dans tout le pays, alimentés principalement par la passion).

Malheureusement, la passion n’est pas la devise de prédilection en cette période de crise économique, et une forte majorité de ces entreprises risquent de faire faillite si elles ne sont pas aidées à surmonter une fermeture qui s’annonce prolongée.

Comme vous le savez, la musique live a une grande place dans ma vie, je me joins donc à la CCSI et vous invite à signer dès maintenant la pétition en cliquant ici (peu importe où vous êtes, ça ne prend que 2 minutes et c’est gratuit) pour soutenir le projet et à partager le site web et les médias sociaux avec vos amis et votre réseau, avec le hashtag #SoutenezNosScènes en français (et #SupportCanadianVenues en anglais).

Notre engagement à tous, le partage de cette cause et le contact des représentants politiques (voir la page d’action) seront essentiels au succès du mouvement, tout comme la voix des artistes, dont la carrière n’aurait pas pu se développer, évoluer ou prospérer sans le partenariat des salles de spectacles de tout le pays, d’un océan à l’autre, qui risquent maintenant de fermer définitivement.

”Nous avons tous commencé dans les salles indépendantes avant de nous rendre à des grandes places de festivals. On dit souvent que les grandes choses viennent des petites places. C’est la même chose pour les plus petites salles : c’est là qu’on retrouve le feu, la passion et ce sont des expériences vécues dans ces endroits qui alimentent notre carrière d’artistes. Aidons à sauver ces lieux sacrés qui réunissent à la fois les communautés dans lesquelles ils se trouvent, mais aussi où notre identité se forme qu’on soit Acadien, Québécois ou Canadien. » – Radio Radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.